INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL DANS MOJO MAGAZINE (1/2)

Publié le 31 Juillet 2014

Deuxiéme interview donnée par George Michael à l'occasion de la sortie du single FEELING GOOD , pour le magazine MOJO.

Merci à Claudia pour le transcript.

Toujours dans la même ligne, George parle de tout et peu de Symphonica. Beaucoup d'humour dans ses réponses, tout n'est pas à prendre au 1er degré :-)

C'est l'occasion aussi d'un auto-portrait en paroles et en dessin :-)

Vous apprecierez sa vision de lui-même en petit diable , lisant le Sun et ses gros titres !

En voici ma traduction.

INTERVIEW DE GEORGE MICHAEL DANS MOJO MAGAZINE (1/2)

Je me décrirai comme ...

51 ans, Anglais avec une touche grecque, grand, talentueux, séduisant, riche, adoré, envié et mauvais conducteur.

La musique m'a changé ...

Je ne dirai pas que la musique m'ait changé. L'essence de ce que je suis a été toujours la même et n'a jamais changé. Ca a juste changé la situation autour de moi.

Quand je ne fais pas de musique ...

Je vis juste ma vie.

Mon plus gros vice ...

L'excés.

La dernière fois que j'ai été embarassé ...

Par quoi voulez vous commencer ? Vous n'avez pas lu les journaux ces 15 dernières années ?

Mes diplômes officiels sont ...

Quelques "Q" et quelques "A". Lâchez moi, j'avais 17 ans quand tout a commencé. Je n'ai pas eu de temps pour l'éducation. Et dans mon livret scolaire, pour mon examen final, mon professeur de mathématique avait dit "Qui est George Panayiotou?" C'était évident que ma participation n'était pas bonne ...

La dernière fois que j'ai pleuré était ...

Quand un de mes amis est décédé en début d'année.

Vinyl, CD ou MP3? ...

Croyez moi ou pas, le dernier CD que j'ai acheté était Symphonica, j'ai demandé à mon assistante personnelle d'aller l'acheter car je voulais vérifier que les magasins avaient les bonnes éditions, etc ... Un peu de contrôle qualité ne fait pas de mal ! je ferai la même chose quand le vinyl sortira. Avec le vinyl, il faut vraiment être au top : il faut vérifier les acetates, les tests de pressage et le produit final. C'est complétement organique et cela change tout le temps.

Pour un artiste comme moi, dont le chant est assez "sifflant" , il faut que le support soit au top. Comme la pochette, les visuels sont trés importants. Il faut être au top de tout. Les Cds et les MP3 ont souvent un son pourri !

Ce que j'ai de plus précieux ...

Ma santé.

A suivre ...

 

 

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Commenter cet article

NADIA 24/07/2016 00:06

Very funny !!!! Nadia (from France).

Laurence 01/08/2014 07:42

Maintenant on attend un petit tweet qui demande si l'on a aimé les interviews...

Dom 31/07/2014 22:20

Ca fait plaisir de le lire. Vivement des "news" de sa part !