6 MOIS DEJA ...

Publié le 25 Juin 2017

Le 25 Juin 2017 :

Double date ... George Michael aurait eu 54 ans mais  surtout il y a tout juste 6 mois qu'il nous a quittés.

Alors cette journée sera sans aucun doute, plus que n'importe laquelle depuis ce tragique 25 Décembre dernier, une journée HOMMAGE, triste et émouvante.

Des rassemblement de fans ont lieu ce week end à Highgate et surtout à Goring, où plusieurs manifestations sont prévues : ce sera l'objet d'articles la semaine prochaine avec les témoignages et récits que je recevrai.

Aujourd'hui, je comence par une des mes citations préférées de George Michael :

6 MOIS DEJA ...

I STILL BELIEVE THAT MUSIC IS ONE OF THE GREATESTS GIFTS THAT GOD GAVE TO MAN

Il avait ce don pour la musique.

C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui la traduction d'un article publié le 31 Janvier 2017 sur Internet écrit par Fred Plotkin et intitulé Singular Voices George Michael.

Il y en a eu beaucoup depuis ce 25 Décembre 2016 :

C'est un de mes préférés car ses mots me touchent et reflètent tout ce que je pense de l'artiste et de l'homme.

Je vous laisse le découvrir, je suis sûre que vous l'apprécierez autant que moi et comme toujours, n'hésitez pas à interagir via les commentaires.

Bonne lecture.

Quand j'ai commencé une série d'articles intitulés "Les voix particulières" pour identifier les chanteurs rares et remarquables dont le sens artistique est unique, George Michael était sur ma liste.
Après avoir écrit sur Barbra Streisand et Charles Aznavour, je travaillais mon article sur George Michael quand la nouvelle de sa mort à l'âge de 53 ans, le jour de Noël me parvint. Ce jour là, nous étions des millions à écouter son maintenant classique "Last Christmas".
J'ai mis mon article de côté car je ne voulais pas qu'il soit pris comme une nécrologie.
Son talent artistique méritait une reconnaissance à lui seul.
Je suis juste désolé d'en parler au passé.
Je sais que beaucoup de lecteurs pensent à moi principalement en termes d'opéra, ce qui est compréhensible, mais j'admire les grands chanteurs de tous types et Michael était l'un d'entre eux.
Depuis sa mort, plusieurs personnes qui ne connaissaient pas son travail m'ont dit qu'ils connaissaient des amateurs d'opéra qui étaient particulièrement attristés parce qu'ils pensaient à Michael comme quelqu'un qui possédaient les dons rares d'un chanteur d'opéra.
Il avait une superbe voix qui contenait tant de couleurs et d'ombres utilisée pour obtenir des résultats merveilleux.
Il était un superbe chanteur, intensément musical mais toujours spontané dans ses performances live.
Plutôt que de chanter ses tubes, il les interprétaient selon ses sensations du moment.
Contrairement à tant de chanteurs pop, ses performances en direct ne visaient pas à reproduire les versions enregistrées achetées par ses millions de fans.
Vous pouviez comprendre chaque mot qu'il chantait. Il avait une belle diction et la capacité d'un chanteur de Lieder à accentuer un mot et à lui insuffler plus de sens. Pour la pure beauté de son chant, l'une de mes performances préférées de Michael était "One More Try".
IL n'est pas secret que Michael avait eu des démêlés avec la police et luttait à la fois contre les compagnies de disque et certaines addictions.
Il a lutté contre la dépression et vous pouvez l'entendre dans des chansons telles que "Father Figure" avec ses paroles tristes. "C'est tout ce que je voulais, quelque chose de spécial, quelque chose de sacré ..."
Il a commencé comme une pop star mais a toujours eu un talent artistique intense qu'il a cultivé.
L'un de ses premiers succès, «Careless Whisper», a été écrit et interprété à l'âge de 21 ans, mais semble être le travail d'une personne beaucoup plus mature.

Il savait comment toucher la corde sensible mais avait aussi de fortes sensibilités politiques et sociales. Sa musique et ses mots étaient profondément personnels sans être narcissiques. Vous écoutiez et étiez émus parce qu'il y avait tellement de choses dans lesquelles on pouvait se reconnaitre.
Peu de gens connaissaient sa version de "Brother Can You Spare to Dime?" dans laquelle il a pris une chanson de la Grande Dépression pour la rendre actuelle et pertinente aux millions de personnes qui souffrent aujourd'hui.
Michael était un chanteur merveilleux en live et pas seulement dans les studios, où les boutons et les cadrans peuvent être ajustés.
À quelques reprises, je l'ai entendu, il était infaillible musicalement, dramatique et la voix était magnifique.
Il était timide et aurait été plus heureux de ne pas chanter souvent en public - il était sensible aux commentaires des journalistes. Une fois, pendant un concert à New York, il a déploré ce qui venait juste d'être écrit sur lui.
Michael ne faisait pas sa Prima Donna mais semblait sincèrement blessé.
Il était un extraordinaire partenaire avec d'autres grands artistes. La première fois que je l'ai entendu en live c'était dans le théâtre Apollo de Harlem, avec la grande Aretha Franklin. Elle est un phénomène à elle seule et la plupart du temps, quand elle chante avec des collègues (à part Ray Charles et très peu d'autres artistes), elle les éclipse. Mais Michael l'a sublimée avec sa musicalité et on pouvait voir qu'elle était inspirée.

Michael n'était pas seulement un grand interprète de sa propre musique mais il a fait de merveilleuses versions de chansons des autres. Il ne paraissait jamais faire de reprises tellement il s'appropriait les titres.
Très peu de chanteurs pouvaient faire cela: Sinatra, Fitzgerald, Bennett, Franklin et seulement une poignée d'autres. Mais contrairement à la plupart de ces artistes, Michael a également écrit des chansons sensationnelles qu'il a interprété mieux que quiconque.
Il était son propre producteur pour la plupart de ses albums. Il enregistrait la majeure partie des instruments lui-même afin qu'il puisse y chanter. Ce n'était pas une parade destinée à couvrir d'éventuels difficultés mais réellement une expression complète du sens et du son des mots, écrits part lui-même.
À cet égard, il était comme les meilleurs compositeurs d'opéra, mais il a également chanté ce qu'il a écrit.
Il y a beaucoup de soi-disant chanteurs-compositeurs, mais peu sont aussi doués en tant que compositeurs, paroliers et interprètes. Stevie Wonder en fait partie mais il y en a peu d'autres.
Pour vous donner une idée de la façon dont Michael pouvait chanter le titre d'un autre artiste et en faire une expérience différente, écoutez "As" de Stevie Wonder, qui a chanté cette chanson lui-même avec une chorale.

Michael décida de la chanter avec Mary J. Blige ainsi qu'un Chœur, transformant cette ballade vibrante en un duo amoureux passionné. changeant la chanson d'une ballade animée à un duo d'amour passionné. Blige est bien funky et soul, Michael est lui romantique et tout aussi soul.
Une des ses plus belles performances live est "Killer / Papa Was a Rolling Stone" en 1991. Avec elle il a égalé les plus grands de la Motown mais a apporté son propre funk et ses magnifiques moments dramatiques.
"Freedom" est probablement ma chanson préférée de George Michael, alors je vais la présenter deux fois. Ici, dans une version unplugged où il est entouré de chanteurs talentueux. Ses yeux sont, la plupart du temps fermés dans cette performance musicale intense, dans laquelle nous nous concentrons sur la chanson.

Par contraste, regardez une version live devant une immense foule à Wembley Arena à Londres, où il était toujours au top, devant le public de sa ville natale.
Regardez le dynamisme de sa performance, mais notez qu'il n'y a pas de compromis musical, comme cela arrive même avec les plus grands interprètes dans les concerts de stade.
Je suis triste que George Michael ait tant souffert, même s'il avait trouvé l'amour et l'acceptation par des millions de personnes.
Sa musique est son magnifique héritage.

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interactif, #GEORGE MICHAEL

Commenter cet article

Catherine 29/06/2017 16:11

Il nous manque beaucoup, sa musique et sa voix sont incomparables. Je suis allée à Goring en avril, je n'oublierai jamais ce voyage et l'instant où j'ai vu sa maison.

sylvie 27/06/2017 10:06

"Il avait une superbe voix qui contenait tant de couleurs et d'ombres utilisée pour obtenir des résultats merveilleux." C'est magnifiquement écrit! Formidable GEORGE!
Super article!

Françoise 26/06/2017 22:22

Un grand merci Frédérique pour nous faire partager cet article très fort et riche, car il résume parfaitement la Grandeur de George.
Hier 25 juin 2017, j'ai assisté au concert de Sir Elton John au Zénith de Nantes et j'ai été très émue lorsque le visage d'ange de George est apparu sur grand écran au moment où Sir Elton John interprétait Don't let the sun go down on me. Un moment très fort et un très bel hommage !

Malika 26/06/2017 18:41

Très très bel HOMMAGE <3
Merci beaucoup

Maryline 26/06/2017 15:27

Merci pour le partage et quel article !! cela reflète l'homme qu'il était : UN ETRE FABULEUX
Hier, journée entre amis mais mes pensées étaient ailleurs ......

Anastasia 26/06/2017 13:28

Merci pour le partage de cet article ! Il me manque tellement !
Un jour, nous nous retrouverons George !
Love you xxx

Alain 26/06/2017 11:25

J'y ai pensé également que ce jour là, il aurait fêté son anniversaire. Mais nous pensons toujours à lui.

Jacqueline 26/06/2017 10:55

Bonjour les Lovelies, Bonjour Frédérique,
Premier anniversaire sans lui, c’est toujours difficile ces premières fois. J’ai beaucoup pensé à lui, et surtout à sa famille pour laquelle cela doit être bien pénible.
Nous l’avons beaucoup écouté ce w-e : mon petit Numérobis, pas encore 3 ans, est ultra fan du DVD 25-live enregistré à Londres (il détrône Flash McQueen, c’est pas peu dire). Tantôt il remue son petit popotin et s’éclate sur ses chansons rythmées, tantôt est bien calme sur les chansons plus douces. Samedi nous recevions des amis. Mon petit me demande de lui mettre le DVD (il m’imite un chanteur avec son micro, avec un grand sourire, trop mignon), et là, un de nos amis me dit qu’il aime son côté jazzy, et son frère grand fan au moment de Wham ! Je vous dis pas la bonne soirée que j’ai passée !!!! Et hier, le DVD a encore tourné …
Frédérique, je t’adresse (encore) un grand merci pour ce très bel article et ta traduction (et pour le temps que tu consacres à tout cela), c’est un très très bel hommage.
Comme je te l’avais dit lors du concours Symphonica, je m’intéresse tant à l’Homme qui se cache derrière le « masque » qu’à l’Homme de scène. J’aime à comprendre qui était G.K. Panayioutou pour mieux comprendre sa musique. Et parmi mes trèèèès nombreuses recherches sur le web, j’en ai fait une sur sa tessiture vocale, et je suis tombée sur des forums qui le classent … dans les chanteurs d’opéra. Donc pour moi cet article m’interpelle encore plus, et il est magnifique, il dit vraiment tout ce qu’il y a à dire. Et je suis contente car j’adore « As », superbe chanson de S. Wonder. Et l’auteur souligne parfaitement le fait qu’il ait écrit, si jeune, des chansons si matures.
Et ce qui me rend triste aussi, avec tout cela, c’est que j’arrive à la même constatation que beaucoup : il n’aura pas été (assez) reconnu de son vivant comme un grand Artiste complet, une Voix, un véritable Auteur-Compositeur et magnifique Interprète à cause de l’image qui est restée de lui à l’époque de Wham !. Il a une vraie intelligence de la musique, c’est un mélodiste hors-pair (sans doute parce qu’il est gaucher, je les trouve beaucoup plus sensibles au niveau artistique – je suis gauchère contrariée à ce qu’il paraît).
Enfin voilà, je vais aller zieuter les liens que les lovelies nous ont laissés dans leur commentaire, c’est vraiment super cette interaction !
Merci pour tout, pour vous, pour lui, il nous manquera éternellement.
xxxx

carole 26/06/2017 10:15

Bonjour à tous,

Merci Frédérique pour avoir partagé ce bel article. Lorsque je l'avais lu j'avais trouvé en effet qu'il était très très intéressant (et très très vrai of course!) car vu sous un angle d'expert.
Ce 25 juin sans lui, évidemment, avait un goût amer. Difficile encore de réaliser pourtant.

A bientôt ici pour partager encore et toujours de beaux sentiments.

sophie 26/06/2017 08:51

Tu as raison Frédérique, cet article est tout simplement magnifique et reflète tout ce que l'on ressent, toutes nos émotions, j'en ai la "chair de poule" en le lisant...
Je te ferais un petit mail de mes impressions de mon WE entre highgate et Goring, mais à Goring j'ai entendu de jolies choses sur lui par les gens du village et cela montre au delà de son talent à quel point il était un homme bien!

ANNE RENAUD 26/06/2017 03:06

Quel jour triste!! Il me manque tant c'est incroyable. Je n'arrive toujours pas à accepter son départ. Je vis une réelle peine d'amour et chaque jour, c'est dur...George était un homme extraordinaire!! et il avait une telle prestance et une voix sublime à faire fondre mon coeur. C'est vrai qu'il avait une belle diction. Chaque jour de ma vie, sa voix et sa musique continueront de faire parti de ma vie. D'ou tu es George, je te souhaite un bel anniversaire mon coeur!! Mon amour inconditionnel pour toi sera toujours acquise. Un jour, j'irai à Londres pour te rendre hommage à ma façon. Mes 50 ans approche et c'est à Londres que je veux fêter dans ton patelin. Je t'aime fort mon chéri, j'espère d'ou tu es, tu m'entends. Repose en paix auprès de ta mère!! de ta plus grande fan de Montréal, gros câlins et bisous Anne xxxxxxxxxx

stef 25/06/2017 23:24

grand merci frederique, de nous faire partager, essentiellement de la qualité concernant des articles sur GM, ton blog apaise ma blessure de l'absence définitive de GM. encore une fois merci pour lui.

Flo 25/06/2017 22:42

Merci Frédérique pour ton choix porté sur cet article oh combien élogieux pour notre George. Mais quelle journée riche d’émotions, de tristesse, avec ce sentiment douloureux de revivre quelques mois en arrière. Tu as raison de mentionner que les mots sont touchants et qu’ils reflètent la personnalité de l’artiste et de l’homme, c’est un bel hommage de la part de Fred Plotkin, je respecte son talent d’écriture, les mots sont justes et appropriés. J’aurai aimé assister à un concert de George en version Jazz, avec des belles chansons dont lui seul avait le don de sublimer, à Montreux par exemple, lieu parfait pour lui. Mais cela c’est dans une autre vie. Un artiste aussi talentueux et brillant que George il en existe très peu dans une vie, c’est pour cela qu’il est Unique. Bien cordialement à vous toutes et tous lovelies.

Stéphanie 25/06/2017 21:53

Merci Frédérique pour cet article qui rend si bien hommage à George..Personnellement, je voudrais simplement reprendre les paroles de "I remenber" que George avait si bien reprise
"When my life is through
And the angels ask me to recall
The thrill of them all
Then i will tell them
I REMENBER YOU"...
Amitiés à toi Frédérique et à tous et toutes les lovelies

nathalie 25/06/2017 19:57

Encore un grand merçi a toi frederique de cotinuer a honoré la mémoire de notre george ce jour est spéciale car je suis tjs ausi triste et écoute en boucle et regarde george tous les jours depuis sa disparition e plus d étre un super bel homme il etait élégant avait une voix sublime il avait toute les qualités et ce jour pour moi est encore plus exeptionnel car c est aussi l anniversaire de mon pere ....

Sandrine 25/06/2017 18:57

Merci Frédérique pour cet article qui résume exactement tout le talent de George , il n'y a rien à dire de plus c'est un hommage parfait . Très bonne idée de l'avoir mis en lumière en ce jour , 6 mois après . 6 mois déjà , toujours incroyable . Toutes mes pensées affectueuses à sa famille, ses amis, et les lovelies . C'est une journée bizarre , George me manque toujours autant , plus rien n'est comme avant . Heureusement il y a ton blog , ou on se sent en famille et moins seul, et la chanson de Geri apporte aussi un peu de réconfort .
Hâte aussi de savoir comment s'est passé le week end à Londres...
Bises à tous
Love as always

Cassandre 25/06/2017 18:01

Quel plaisir de lire ces lignes qui collent parfaitement à Yog, justes et bienveillantes. Elles parlent si bien à tous ceux et celles qui l'aiment et viennent éclairer cette journée floue et cotonneuse.... Merci Frédérique de nous avoir permis de les partager. Ton blog est un lieu d'échanges précieux pour continuer à faire vivre cette âme si talentueuse et attachante. Il me tarde de connaître ce qui s'est passé à Londres ce week-end. Bises à toutes et tous

Angeliquelck 25/06/2017 17:40

Je suis heureuse de voir que malgré son décès, GM ne cesse de vivre à travers les témoignages, les articles ou les hommages rendus pas ses pairs.

Il ne fait plus de doute, pour personne (et comme Fred Plotkin l'explique très bien), que la perte de GM, de sa merveilleuse voix et de sa sensibilité, ont affecté et affecteront le monde la musique dans son ensemble.

Comme il le dit si bien, il savait transcender les paroles qu'il chantait, que ce soit lorsqu’il interprétait ses chansons ou celles d'autres chanteurs...
Et, à ma connaissance, aucun artiste n'a su revisiter les titres de GM en en faisant des tubes planétaires, comme lui seul savait le faire en leur insufflant "ce petit supplément d'âme" aux chansons des autres...
Il était un des rare à posséder ce talent hors du commun et à savoir le partager sans dénaturer le titre original grâce a sa musicalité hors du commun.
Comme Fred Plotkin le dit si bien, "il était infaillible musicalement, dramatique et la voix était magnifique".

Il compare GM à de grands artistes dont le talent est incontesté de tous et ont inspiré plusieurs générations d'artistes après eux, dont Stevie Wonder, qui est également l'un des mes interprètes préférés, et le duo qu'ils ont formé sur cette chanson est à la hauteur de ces artistes exceptionnels: https://www.youtube.com/watch?v=x0jcEVbi01w

Je joins également à ce commentaire deux articles publiés par le magazine Rolling Stone qui m'ont permis de comprendre l'intensité et le double sens des paroles de "Father Figure", et de ce qu'à vécu l'artiste lors de la sortie de "Faith", et qui pourraient intéresser d'autres fans de GM:
http://www.rollingstone.fr/pourquoi-father-figure-de-george-michael-etait-une-chanson-pop-politique-et-revolutionnaire/
http://www.rollingstone.fr/george-michael-raconte-lenregistrement-de-faith

Encore merci à Frédérique pour cet article!

Jessica 25/06/2017 17:27

Quel dommage de devoir attendre qu il soit mort pour qu enfin on le reconnaisse

Fatna 25/06/2017 17:13

Quel bel hommage !
Mille mercis pour cette traduction. 6 mois déjà, je n'arrive toujours pas à accepter.
Je suis tellement triste....
Il aurait eu 54 ans aujourd'hui. J'espère que là où il repose, il sait à quel point nous l'aimons et combien il nous manque. Sans lui, ce ne sera plus jamais comme avant...
Joyeux anniversaire mon cher George !

Gege 25/06/2017 16:35

Je traverse cette journée dans un état second, comme le dit Françoise plongée dans la tristesse.
Cette article exprime à la perfection qui était l'artiste mais aussi l'homme.
Sacré job Frédérique pour tout traduire, chapeau. Merci pour ce beau partage encore une fois.
Je retourne à ma létargie. bises les lovelies.

Françoise 25/06/2017 16:08

Merci beaucoup Frédérique,pour avoir traduit la citation de GM,gros bisous
je reviens d'une longue marche avec mes chiens,pour ne pas rester plongée dans la tristesse

Violaine 25/06/2017 15:25

Merci Frédérique pour cet article traduit rendant un très bel hommage à George !
6 mois déjà et le coeur toujours gros...
Grand homme, généreux comme beaucoup le savent peu, une voix de velours, un musicien hors pair, un professionnel jusqu'au bout des ongles et qui plus est très beau !
Tu resteras dans mon coeur pour toujours !!

Pascale 25/06/2017 14:18

Bonjour Frédérique,
En ce jour si triste, je pense à la famille et à tous les amis de George .... C'est fou ce qu'il peut me manquer !! Merci Frédérique pour tout ce que tu fais pour honorer la mémoire de notre idole. Je suis certaine qu'il aurait apprécié ...
Je t'aime George ;)
A bientôt et gros bisous à tous les amis de George

Frédérique 25/06/2017 15:55

@Pascale C'est le moins que je puisse faire ...

lilou 25/06/2017 13:56

Bel hommage gratifiant qui résume le talent du compositeur interprète et musicien. Je pense fort à toi George ainsi qu'à tes proches. Comme le dit si bien Fred Plotkin George avait ce don pour accentuer certains mots pour leur donner plus de sens. J'aime avoir la traduction des textes pour vraiment ressentir l'émotion. C'est tout simplement juste que ses reprises sont merveilleuses. J'aime également écouter la musique qui précédent la chanson comme Tonight ou Mother's Pride. George tu étais un génie. Comme le dit Jean Luc ton élégance dans tous les sens du terme font de toi une personne qu'on ne peut qu'aimer. Repose en paix George you have been loved.

Merci Frédérique.

Frédérique 25/06/2017 15:54

@Lilou C'est un angle très professionnel et particulier , tout est vrai et bien écrit.

karine 25/06/2017 13:03

C'est avec le cœur triste que je vous remercie Frédérique pour ce que vous faites pour faire perdurer le mémoire de Georges que nous aimons tant. Cet article sur l'immense artiste qu'il était, que vous avez traduit et partagé, est magnifique et très réaliste. En ce jour de son anniversaire je me sens terriblement triste. Il me manque énormément.
Au plaisir de lire d'autres nouvelles, articles , découvrir des photos, .... Merci à vous.
Merci à vous.

Frédérique 25/06/2017 15:53

@Karine C'est un immense plaisir de partager avec vous tous , depuis presque 10 ans ...

Françoise 25/06/2017 11:17

I STILL BELIEVE THAT MUSIC IS ONE OF THE GREATESTS GIFTS THAT GOD GAVE TO MAN
je ne sais traduire cette citation de GM Frédérique,j'ai pourtant chercher sur le net,en vain

Merci pour cette traduction de l'article de Mr Fred Plotkin,ton article est comme toujours,bien conçu et relatent la vraie personnalité de notre cher regretté George Michaël,c'est un dimanche bien triste,double anniversaire,celui de sa naissance et celui des 6 mois de son"départ",mais il reste pour toujours dans nos coeurs,nous l'aimons tant tous et toutes
gros bisous à toi Frédérique ainsi qu'à tous

Frédérique 25/06/2017 15:51

@Françoise Ce que George a dit "Je pense toujours que la musique est un des plus fantastisques cadeaux (ou dons dans le sens de talent) que Dieu ait fait aux hommes "

Nadine 25/06/2017 10:59

Bonjour !
Merci Frédérique de nous avoir fait connaître ce très bel hommage. Fred Plotkin a bien analysé l'artiste et L'Homme qu'était George Michael. Comme lui je pense que sa musique restera éternelle.
Je vous embrasse tous.
Nadine (Martinique).

Frédérique 25/06/2017 15:50

@Nadine Tout à fait d'accord

PATRICIA 25/06/2017 10:50

Ces quelques lignes dépeignent exactement les multiples facettes du talent de cet immense artiste. Qu'il est bon de lire un artcle élogieux comparés à tant d'autres si réducteurs. Depuis sa disparition il n'y a pas une journée où je ne l'écoute pas, redécouvrant des chansons pépites comme Cowboys and angels ou sa sublime interprétation de Going to a town. Et à chaque fois la même émotion remonte, le même constat d'un talent qui relève du divn. J'aimerais tellement qu'il soit encore là pour lui témoigner toute ma reconnaissance pour tout ce qu'l nous a donné à tous. En ce jour d'anniversaire, comme vous tous, je pense très fort à lui. Merci également Frédérique pour tout ce que vous faites pour faire vivre sa mémoire

Frédérique 25/06/2017 15:44

@Patricia J'ai adoré cet article dés que je l'ai lu et j'ai tout de suite pensé que c'était un magnifique hommage

sylvie 25/06/2017 10:27

tout simplement magnifique malheureusement par faute de moyens je ne peux me rendre à Highgate j'espere pouvoir le faire un jour, j'écoute et je regarde ses dvd en boucle je ne m'en lasserai jamais quel homme la beauté incarnée, la danse dans la peau une voix sensuelle comme il n'est pas possible d'avoir à part lui il vivait sa musique à 200% et un bonté pas beaucoup d'artiste peuvent en dire autant et tout en discrètion c'était notre yog très dure cette journée bonne journée à tous les lovelies

Frédérique 25/06/2017 15:43

@Sylvie je te souhaite d'y aller un jour ..

J-Luc 25/06/2017 10:00

C'est un si bel hommage auquel je souhaite me joindre. L'élégance était l'une de ses qualités les plus emblématiques,aussi bien physiquement lorsqu'il dansait avec une telle sensualité, qu'humainement lorsqu'il s'occupait des autres dans la plus grande discrétion.
Rendons-lui hommage en empruntant chaque jour le chemin qu’il nous a insufflé où élégance et altruisme guideraient nos pas...

Sylvie bataloff 25/06/2017 20:21

C'est très beau ce qu'écrit j.luc moi aussi je pense à George comme un homme d'une élégance absolue tant dans sa façon de chanter que dans sa façon d'être .Peu de personnes on autant de talent artistique et HUMAIN .Je suis toujours aussi anéantie par sa disparition .....à l'inverse de beaucoup de Lovelies je suis incapable de l'écouter encore .....trop de souffrance pour moi.... Seule ma sonnerie de portable "freedom "m'accompagne "Frédérique tu es quelqu'un d'extraordinaire , sans toi je serai infiniement seule ...MERCI ,MERCI,MERCI d' être là.

Frédérique 25/06/2017 15:41

@Jean-Luc Très belles paroles

Isa bidoudeuse 25/06/2017 09:33

Merci pour cette traduction.
C'est un très bel article, george était quelqu'un d'entier et de sincere.
C'est un jour spécial aujourd'hui, hélas je n'ai pas pu me déplacer à Londres, mais je pense fort à lui spécialement aujourd'hui.
Il me manque terriblement...

Frédérique 25/06/2017 15:40

@Isa Londres n'est plus pareil sans lui ...

Laurence 25/06/2017 09:33

Oui, 25 est désormais un numéro funeste. Ces 6 mois ont été terriblement longs et vides;, en même temps je m'attends à revoir George d'un moment à l'autre avec le sourire qui lui fait briller les yeux, il parle de son prochain opus avec sa voix d'or et quelques boutades par ci par là...Puis je sais que c'est impossible et ça me crève de nouveau le cœur, il en faudra du temps, combien de temps? Mes sentiments les plus affectueux à toute sa famille, ainsi qu'à tous/tes les lovelies.

Frédérique 25/06/2017 15:38

@Laurence Il est toujours aussi difficile d'y croire ...

Géraldine 25/06/2017 09:27

Cet article est émouvant et décrit tellement bien les talents de George.Déjà 6 mois..Et je suis toujours aussi triste.

Frédérique 25/06/2017 15:37

@Géraldine une vraie reconnaissance des multiples talents de George et de son humanité