GEORGE MICHAEL CHRISTIES * CLARISSE BOULEVERSEE CHEZ CHRISTIES *

Publié le 17 Mars 2019

Je vous propose aujourd’hui le partage de Clarisse, ses sentiments et ses très belles photos.

Un grand Merci Clarisse pour ce cadeau !

GEORGE MICHAEL CHRISTIES * CLARISSE BOULEVERSEE CHEZ CHRISTIES *

Dimanche 10 mars, aux environs de 11 heures, lorsque j’ai mis un pied chez Christie’s, j’ai tout de suite entendu une chanson de George, ce qui m’a mise dans l’ambiance instantanément.

D’ailleurs, ce qui a été très agréable tout au long de cette visite, c’était d’entendre ses chansons dans les hauts parleurs.

Certains visiteurs reprenaient les refrains, d’autres silencieux préféraient sans doute se recueillir en silence, car il était présent, avec nous pendant toute la visite.

J’ai alors monté les escaliers moquettés sur lesquels étaient projetées la photo de la pochette du disque « Listen Without Prejudice » ainsi que les paroles des chansons de cet album qui tournaient en boucle. Deuxième émotion.

Puis, en arrivant au premier étage et en entrant dans la première salle, la vue a été magique : voir la colombe de l’œuvre de Damien Hirst « the incomplete truth » avec en transparence l’immense portrait de George sous la douche, les mains jointes comme s’il priait, tiré du clip vidéo Fastlove, m’a profondément bouleversée. Troisième émotion. J’ai compris la chance que j’avais d’être présente à cet événement. J’ai pensé à toutes/tous les Lovelies qui n’avaient pas pu venir, dont mes amies (par ordre alphabétique : Barbara, Hélène, Isabelle et Michelle).

GEORGE MICHAEL CHRISTIES * CLARISSE BOULEVERSEE CHEZ CHRISTIES *

J’ai ensuite navigué, tant bien que mal dans les salles voisines, car le brunch avait attiré beaucoup de monde : des Lovelies, des Fans, des Amateurs d’Art et des Curieux…

J’ai beaucoup apprécié l’œuvre commandée par George à Michael CRAIG-MARTIN, son portrait « électronique » qui change de couleurs en continu.

Je me suis posée une question sur certaines œuvres : pourquoi l’urinoir, le tableau SEX et les Menottes, à savoir le triptyque de Michael CRAIG-MARTIN, n’étaient pas dans la même salle, puisqu’ils représentaient l’arrestation de George à LA, mais finalement les Menottes qui étaient isolées des deux autres avaient été mises en valeur.

Je suis ensuite entrée dans la salle de projection où trônait le siège de Fastlove, et là l’émotion fut à son comble. En effet, il m’a été très difficile de supporter l’ABSENCE de George pendant la chanson Fastlove. J’ai réalisé qu’il n’était plus là, que son siège serait définitivement vide. Je pense que personne n’est ressorti de cette salle les yeux secs…

GEORGE MICHAEL CHRISTIES * CLARISSE BOULEVERSEE CHEZ CHRISTIES *

Puis je suis descendue dans les salles du rez-de chaussée, où j’ai pu voir les costumes de Freek. Celui qui m’a beaucoup plu, car sa couleur permettait de voir l’ensemble des détails, était le ROUGE. Je l’ai pris en photo sous toutes les coutures…

Vers treize heures, j’ai pris une petite collation en mangeant un simple petit gâteau au chocolat que j’avais apporté avec moi. Je n’ai pas voulu quitter cet endroit, sans doute, pour rester imprégnée de son AMBIANCE.

Je suis retournée ensuite au premier étage, car j’étais attirée comme un aimant par la Colombe et le portrait de George en fond « d’écran », puis dans la salle de projection, où je ne me lassais pas de regarder l’ensemble des clips vidéo qui tournaient en boucle derrière, toujours, son fauteuil vide… Comme j’aurais aimé le voir dans son fauteuil, réapparaître comme par enchantement, mais non…

GEORGE MICHAEL CHRISTIES * CLARISSE BOULEVERSEE CHEZ CHRISTIES *

Je me suis installée par terre, dans un coin où une adorable « lovelie » anglaise m’a tenu compagnie pendant plus d’une heure et demie. Je ne pouvais plus quitter cet endroit. Nous étions hypnotisées par les images… Comment ne pas l’être, il était tellement beau… 

GEORGE MICHAEL CHRISTIES * CLARISSE BOULEVERSEE CHEZ CHRISTIES *

Vers 17 heures, lorsque le clip de « a different corner » est passé, je me suis enfin décidée à partir.

La boucle était bouclée.

En effet, j’avais rencontré David en arrivant au coin de la rue… 

GEORGE MICHAEL CHRISTIES * CLARISSE BOULEVERSEE CHEZ CHRISTIES *

Rédigé par Frédérique

Publié dans #GEORGE MICHAEL, #NEWS, #Interactif

Commenter cet article

Clarisse 19/03/2019 11:01

MERCI Malika, Hellyne, Nica, Sandrine, Ghislaine, Laurence, Sissi, Stéphanie, Jessica, Evelyne, Pascaline, Isabelle, Claudie, Ange et Anne pour vos marques de sympathie.
MERCI à Christie's et David Austin pour l'organisation de cette magnifique exposition/vente aux enchères, conformément aux dernières volontés de George, ce dans la continuité de son oeuvre philanthropique.
MERCI à toi Frédérique de continuer à nous transmettre toutes les informations dans le plus grand respect de George.
MERCI George
Tu peux être fier et reposer en paix

Frédérique 19/03/2019 18:54

Bonsoir Clarisse,
Tes mots et tes photos étaient particulièrement émouvantes et tu as été adorable de les partager ici, permettant aux fans ne pouvant pas y aller, de ressentir un peu de ce qui s'est passé à Londres. Un grand merci et à bientôt j’espère, bises

Ange 18/03/2019 22:56

Bonsoir j adore cette photo sous la douche

Claudie Bastien 18/03/2019 14:48

Un grand merci pour votre visite, tant d'émotions remontent, autant de tristesse que de joie de le voir à nouveau ma star, mon homme, mon George. Il me manque tant. Je ne peux hélas faire cette visite malgré mon envie. Encore mille mercis.
Claudie.

Isabelle 18/03/2019 09:24

Merciiii de nous faire partager cette incroyable visite,à nous qui ne pouvons pas nous y rendre !
Il nous manque tant. L'émotion doit y être si forte .
Approcher ces œuvres qui lui appartenaient compense un peu le fait de ne pouvoir se rendre sur son dernier lieu de repos.
A jamais dans nos vies George!

Pascaline 18/03/2019 06:05

Merci Clarisse pour ce magnifique témoignage nous faisant partager ton ressenti si personnel.
Merci Frédérique.

Evelyne 18/03/2019 05:15

Merci Clarisse d'avoir partager avec nous la visite de l'exposition j'avoue que j'aurais bien aimée y allez rien que de voir cette collection merveilleuse qui appartenait a notre George adoré !!! je vous souhaite a tous et a toutes une bonne journée encore merci pour ces belles photos !!!! pleins de bisous sans oublier mon cœur adoré !!!!!!

Jessica W 18/03/2019 03:35

Bonjour, sur quel site peut-on acheter les œuvres de George Michael pour ceux qui ne peuvent se déplacer ? Merci pour ce partage.

Frédérique 18/03/2019 12:22

Bonjour Jessica, les ventes sont terminées ... tu peux lire les derniers articles et tu auras tout l'historique.
Tu peux aussi t'abonner à la newsletter pour recevoir les articles par mail :)

Stéphanie 17/03/2019 21:18

Que d'émotions partagées !
Merci Clarisse et Frédérique

Jessica W 19/03/2019 21:12

@Frederique D'accord merci... Je suis abonnée à ce blog.

sissi 17/03/2019 18:46

cc les lovelies,je n'ai pas pu écrire de suite tant le témoignage de Clarisse m'a émue à un point ,j'avais cette impression de la suivre au fur et à mesure de son récit,surtout en parlant du fauteuil qui est vide et restera vide à tout jamais ,un gros boum dans mon coeur,on a l'impression d'être sur place ,c'est une émotion intense,c'est vrai que la colombe et George derrière est magique,je pense que c'est la réflexion et la pensée de tous le monde tellement c'est beau,oui mon bel ange nous les lovelies nous t'aimons et nous t'aimerons à l'infini,merci Fred pour la suite de ces émouvantes visites bizzzzzzzzzzz

Laurence M 17/03/2019 18:08

Merci beaucoup Clarisse pour cet émouvante chronique d'une journée que tu n'oublieras certainement pas! Comme le dit Hellyne, «envie de ne plus partir ou de tout emporter» Je pense que chacun perçoit la même sensation, mêlée au respect, à l'admiration et à la tristesse de l'absence qui se matérialise...

Ghislaine Lavenu 17/03/2019 17:54

Merci pour cette jolie visite tres émouvante ce tableau sous la douche et la colombe sont sublime merci

Sandrine 17/03/2019 17:32

Merci Clarisse pour ce partage émouvant !
Je n'ai pu voir l'expo mais j'ai été submergée par l' émotion le soir de la vente .
Toute ma gratitude à George et ses proches .

Nica 17/03/2019 16:58

Oui, Frédérique, tout ça me chamboule, je l'avoue, et j'avoue même avoir pleuré pendant la vente ! mais après tout, il n'y a pas de honte. Il y a tant d'amour pour cet homme. J'aimerais qu'il en ait eu conscience.

Frédérique 17/03/2019 17:12

Oh non Nica il n'y a pas de honte ...
C'est vrai que cette vente aux enchères souligne et matérialise sa disparition.
Je pense sincèrement qu'il était conscient de tout cet amour ... il a inventé le mot LOVELIES pour nous :)

Nica 17/03/2019 10:41

Merci Frédérique, merci Clarisse.
Tant d'émotion, aujourd'hui je n'ajouterai rien de plus.
Les mots ne viennent pas.

Frédérique 17/03/2019 16:24

Bonjour Nica,
Tu as l'air bouleversée toi aussi ...

Hellyne 17/03/2019 10:30

Bonjour Frédérique, ce récit..... un régal de lire , je l'ai lu 2 fois , j'ai l'impression d'y être, je peux ressentir l'émotion que procure une telle visite avec la voix de George et ce qui lui a appartenu là devant nous. Envie de toucher pour laisser mon empreinte , envie de m'assoir sur "the" fauteuil, et envie de ne plus partir ou de tout emporter....
Bon dimanche à bientôt

Frédérique 17/03/2019 16:23

Bonjour Hellyne,
Très beau récit, encore plus pour ceux qui n'ont pu y aller ..
Bonne soirée

Malika 17/03/2019 10:13

Merci beaucoup Clarisse pour ton joli témoignage
C'est très émouvant ....
Tu auras à vie ce moment unique et precieux...
We love you so much George <3<3<3

Frédérique 17/03/2019 16:23

Bonjour Malika,
Totalement d'accord avec toi, beaucoup d'émotions.