Flash Cathy: son témoignage (George 1ere partie)

Publié le 6 Décembre 2008

La musique a retenti et mon cœur s’est mis à battre de plus en plus vite. J’avais l’impression de l’entendre battre en dehors de ma poitrine. J’ai serré mes mains et ai attrapé celle de mon mari et il a dit : »here i ammmmmm » et j’ai dit très fort « je suis là aussiiiiiiiii ». Mon mari m’a dit « qu’est ce que tu dis ? » je lui ai dis que j’étais là aussi. Il a souri et m’a dit « Dieu t’a donné un cerveau, mais tu as perdu la tête ».

La plupart des gens étaient debout, je ne le quittais pas des yeux pendant qu’il chantait sans un mouvement, pendant « waiting » puis Fastlove . Quand « I’m your man » a commencé, le son était plus fort et tout le monde était excité, George nous a tous réveillé après le départ d’Alicia, tout le monde tapait dans les mains et chantait avec lui, se déhanchant, moi aussi, et même mon mari. Wowwwwwwwwww, quelle nuit tu nous as offerte George, j’en pleure encore à mon bureau en écrivant ces lignes .


Entre deux chansons, il a dit qu’Abu Dhabi était magnifique. George est arrivé sur scéne avec beaucoup de force et d’énergie telles que je n’en avais pas vu autant pour la tournée américaine. Peut-être parce que là je le vois en vrai et non pas sur un écran. Il était comme un ange qui chantait sur scéne survolant la scéne d’un côté à l’autre. Quel homme, quel chanteur, George, pour nous tu es un énorme cadeau de Dieu. Dans une de ses chansons, je me suis rassise et j’ai commençé à pleurer. Mon mari m’a dit «  eh retiens toi, pas ici, tu es là pour t’amuser pas pour pleurer ». J’ai retenu mes larmes très vite, je me suis occupée à prendre des photos. A chaque fois qu’il attaquait une autre chanson, les gens étaient de plus en plus excités, tout le monde dansait dans le stade, c’était très joyeux, comme un jour au paradis de George.

George a été fabuleux à chaque instant. Il est fantastique, séduisant, son ame couvrait tout le stade.

Kenny, tu es l’homme le plus chanceux du monde, vous êtes les amoureux les plus chanceux du monde. S’il te plait, continues à rendre George heureux comme tu le fais depuis le début de votre histoire.

Je continuerai de vous raconter après avoir quitté le bureau.

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Catherine-en-direct-d'AbuDhabi

Commenter cet article

sacha rose 10/03/2009 12:15

my best dream

Ann-Mary 07/12/2008 21:37

Je remercie aussi Cathy pour son témoignage à la fois très naturel et émouvant... Tout au long de sa carrière , c'est certain un artiste de la valeur de George Michael ne peut que laisser une empreinte de sensations troublantes, remuantes de conscience , actrices de mouvements logiques et percuteurs, sans oublier les inoubliables...
Depuis 3 fois, 3 jours , 3 années, j'ai encore ancrer dans ma petite tête le partage ( d'une rencontre spéciale) le partage artistique talentueux de George et le partage le plus fort celui de son pays . Je veux à nouveau lui envoyer ( même s'il n'est pas censé regarder ce site)un message d'espoir de continuation par une forme de sa carrière bien plus prometteuse et nourrissante...
" n'aies pas peur de prendre des risques , lorsqu'un navire progresse, il se peut qu'il tangue "... et je rajoute " gardes le cap et ramènes au port toutes tes trouvailles "

sonia 07/12/2008 10:26

merci CATHY .
cela fais plus de 2 ans que j ai vus mon GEORGE pour la premiere fois et je ne m en remets toujours pas...c est impossible attendre 25 ans et tournr la page ....non je ne le peux pas...et je ne le veux pas...quelle bonheur quand il a chanté WAITING et que je ne savais pas ou il etais et laaaaaa...la porte s ouvre..inoubliable....
olalaaaaaaa MERCI GEORGE D ILLUMINER NOS VIES...
JE T AIME TRES TRES TRES ....FORT..

Karine 06/12/2008 22:26

Merci Cathy pour ce superbe témoignage très poignant et qui rappelle à chacun d'entre nous notre vécu de concert. Je suis très heureuse que tu aies pu vivre toi aussi ce moment qui restera à jamais gravé dans ta tête et ton coeur. [Moi j'ai mis un an environ à m'en remettre et j'en parle et y pense encore (lol)]

CHRISTIANE 06/12/2008 20:33

S'il te plaît Cathy continue de nous raconter, quel bonheur, j'ai l'impression de vivre ce concert par tes mots, tes phrases, qui me font penser à mes concerts vécus ces trois derniè-res années, quel régal pour les yeux, et sa voix l'élixir de nos oreilles. Merci de tout coeur Frédérique de nous transmettre ce beau récit, j'ai hâte de voir la suite, bisous