George droit dans les yeux pour Stéphanie !

Publié le 30 Septembre 2011

STEFS2.JPGMerci à Stéphanie pour ce nouveau témoignage aprés le concert du Silo à Marseille

Bonjour à toi Frédérique ! 

Je te remercie d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre. Je tenais à te remercier pour ton blog qui est très bien fait, et qui nous permet d'être au courant de tout de la vie de notre cher George. 

Pour me présenter rapidement, je suis Stéphanie de Marseille. Je suis fan de George depuis 23 ans, j'ai commencé à 13 ans, et j'en ai aujourd'hui 36. George a rythmé et bercé toute ma vie on peut dire, et sa musique, sa voix, m'ont accompagnées dans les bons comme dans les mauvais moments. Il a été d'un soutien énorme pour moi, et pour ne pas trop souffrir, j'avais tenté de me mettre en tête que je ne le verrai jamais en concert... 

J'ai continué mon petit bonhomme de chemin, jusqu'en 1999, où j'ai fait la rencontre virtuelle, via un blog consacré aux fans de George, d'un jeune homme également fan, et qui deviendrait mon mari 7 ans après ! Quelle chance de pouvoir partager cette passion avec son mari... et sa belle-soeur, puisque la soeur de mon mari est également fan !!STEFS1.JPG

C'est donc ensemble, et pour la première fois pour tous, que nous avons enfin vu George sur scène lors de son Twenty Five Live (Toulon, Paris Bercy et le Stade de France le 22 juin 2007, enceinte de 8 mois !) 

Depuis, notre fils apprécie George, et chantonne à tue-tête True Faith qu'il adore ! 

Tu comprendras alors que nous attendions le 28 septembre dernier avec tant d'impatience, d'autant plus que ma belle-soeur, fan depuis 30 ans, a vu son idole chez elle à Marseille, dans cette nouvelle salle du Silo (magnifique par ailleurs !). 

Lorsqu'on est arrivé à proprement parler dans la salle de concert (mon mari, ma belle-soeur, mon beau-frère et moi-même), nous avons été guidés jusqu'à nos places. Ayant été interpelée au passage par une fan marseillaise rencontrée en 2006 à Toulon, mon mari et moi nous arrêtons quelques minutes pour discuter... quand nous cherchons du regard ma belle-soeur et mon beau-frère, quelle ne fut pas notre surprise de découvrir que nous sommes carrément au premier rang !!!! Assis, nous touchions la scène avec nos genoux ! 

STEFS4.JPGA 21h30 passées, et après l'entrée des musiciens, de l'orchestre et des choristes, la lumière se tamise, et là, nous commençons sérieusement à trépigner... nous attendons le grand, le talentueux George, qui au lieu d'être caché derrière le fameux rideau rouge ou d'être tapis au fond de la scène dans la pénombre, débarque sur notre gauche, comme un mirage, tout habillé de noir... l'apparition tant attendue ! Là, sans comprendre ce qui se passe, nous nous mettons à hurler notre bonheur, reçu par George avec un très large sourire. 

A partir de là, les chansons commençent à défiler, et nous restons un moment ébahis par la proximité de notre idole, nous qui sommes aux premières loges !! Je n'en pouvais plus de pleurer de joie pendant toute la chanson Through, qui m'a fait défiler tant de souvenirs depuis toutes ces années que je l'adule, et me voici, après 23 ans d'amour, à quelques centimètre de mon Dieu ! 

Tout au long de la soirée, l'effervescence n'a cessé de grandir, on sentait que le public avait envie de se lever et ne faire plus qu'un avec lui, et George se délectait de cela, nous parlant en français, son visage s'animant d'un sourire en coin dès qu'il nous aguichait ! 

Pour nous, l'extase est arrivée à plusieurs reprises pendant le spectacle, George ayant tendu sa main à mon mari et à moi, nous touchant les mains, puis un peu plus tard en atteignant ses chaussures et sa jambe tant il était près !!! STEFS5.JPG

Tout y était, aucune imperfection, même pas sa toux à la fin de You have been loved, et le medley nous a enfin permis de nous lâcher sans retenue. 

Je garde un merveilleux souvenir de cette soirée où j'ai pu regarder George droit dans les yeux, je prie pour que ce que j'ai ressenti ce soir-là ne parte pas trop vite, et il me reste encore de la voix pour à nouveau montrer à George toute ma passion samedi, à Montpellier... 

Quant à sa voix, elle m'a transpercée, si pure, si puissante, pouvant passer du moins grave au plus grave sans aucun frémissement ni fléchissement, allant même jusqu'à la rendre rauque et cassée... il a mis tout son coeur et sa générosité pour nous contenter, et c'est sûr, c'était réussi ! 

Voila... je crois que j'ai finalement été très longue... tant pis !

Je te joins quelques photos aussi !

A bientôt 

Stéphanie 

PS : sur une des photos, je suis la blonde, la brune, c'est ma belle-soeur, et debout, c'est mon beau-frère. Mon mari lui prend la photo !

Rédigé par Frédérique

Publié dans #SYMPHONICA-Orchestral-Tour

Commenter cet article

marina 02/10/2011 12:38



merci pour ton témoignage très émouvant Stéphanie ! je le reconnais dans beaucoup de tes commentaires..... et ne pense pas être la seule.


je vais au concert de Bercy demain...j'ai hâte !!


Vive GM !



Frédérique 02/10/2011 16:13



Bon concert Marina !



sophies13 01/10/2011 10:31



C'est exactement tout ce que j'ai ressenti ! J'en ai pleuré de lire votre émouvant commentaire auquel je m'identifie ! J'ai 43 ans et suis fan de George depuis l'âge de 16 ans ! Pour moi c'est un
rêve qui s'est réalisé car je ne l'avais jamais vu en concert : je me suis sentie en pleine communion avec lui et ses autres fans ! Depuis je suis sur un nuage et n'arrive pas à redescendre...


 



Frédérique 01/10/2011 19:04