I want your sex : une question de désir ...

Publié le 7 Janvier 2011

IWYS-1.jpg

On continue dans les citations de George Michael . Cette fois-ci il s'exprime sur la censure dont a été victime le clip de "I want your sex":

"Je suis toujours indigné par la réaction de beaucoup de gens par rapport à ce single. Je m'y attendais et d'une certaine façon, ça a été bénéfique au disque, mais j'ai juste pensé que c'était lamentable.

Le rap américain et le heavy métal sont tellement plus agressifs sexuellement d'une façon complétement répugnante - et je n'ai jamais pensé que "I want your sex" était comme ça.

censure.jpgJ'ai aimé l'idée que ce soit  de maniére agressive, mais il faut comprendre que cela parlait de désir. la seule façon dont j'allais obtenir du sexe était de façon consentie. Ca ne parle pas de forcer quelqu'un à faire quelque chose - ça essayait de montrer à quel point on peut avoir envie -

Je n'étais pas à l'aise dans le rôle du porte parole du sexe - je ne vois pas pourquoi tout le monde m'interrogeait - la chanson ne parlait pas que de baiser , c'était baiser dans une relation.IWYS2.jpg

C'était la période de la premiére grande peur du SIDA ici et en Amérique on en était déjà à la 2eme vague et la façon dont cela était traité me gonflait. Toutes ces tactiques pour effrayer - dire aux enfants que le sexe est quelque chose à ne pas pratiquer, au moins jusqu'à ce que l'on trouve un reméde -

Mon discours était qu'il fallait s'attaquer à la prosmicuité mais on pouvait le faire sans faire peur aux enfants ... "

George Michael - BARE

 

 

 

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Commenter cet article

laurent 17/01/2011 08:34



bonjour Fred,


1987? déjà? le bon temps, je me souviens de recopier les paroles pour les apprendre ... ça ne me choquait pas non plus à l'époque,


un titre entrainant, avec un superbe clip qui l'accompagne


merci pour ton vote,


bonne semaine à toi aussi,


bisous



Frédérique 17/01/2011 14:42



Merci Laurent pour ton passage bises



Stéphanie 10/01/2011 14:51



Et encore bien parlé ! et toc ! lol  combien de fois il a du se justifier à propos de nombreux titres !  cela ne sert à rien d'être hypocrite surtout quand le sujet est important .. ses chansons ont été plus d'une fois son moyen
de s'exprimer sur des sujets qui le touchaient ou autres lol .. la musique (et surtout les textes) est un des plus
beau moyen de communication. Mais il est vrai que 20 ans plus tard cette chanson n'aurait pas du tout choqué vu tout ce que l'on peut voir maintenant lol d'où Freeek d'ailleurs.


Quant à toi Frédérique... à Londres en 1987... AHHHHH GRRRRRRR MDR !!!   


Gros bisous et bonne semaine !



Frédérique 10/01/2011 17:59



Ben oui Stéphanie j'y étais  bisous .



sophie 10/01/2011 09:48



Je trouve effectivement que c'était très hypocrite à l'époque de censurer cette chanson, ce clip... le sexe dans cette chanson n'était pas vu comme une débauche mais dans un contexte amoureux et
monogame... et je trouve que cette idée de monogamie dans le contexte du sida était plutôt bien vu... et c'est clair que d'autres clips sont plus "vulgaires" hier et aujourd'hui encore!



dixies 08/01/2011 12:17



Bonjour,je me souvient très bien de la façon dont on parlait du SIDA quand j'étais jeune,il est vrai que l'on essayait de faire peur au jeune et en excluant les personnes seropositive d'une
manière totalement infondée.Certaines choses on changer par rapport au année 80' ,mais il reste encore beaucoups a faire a ce sujet.Je n'ai pas été choquée lorsque ce single est sorti c'est
surtout la manière de parlé de cette chanson qui était choquante,dire certaines vérité n'est pas toujours bonne a entandre.



Frédérique 08/01/2011 16:47



Bonjour Dixies  Et encore ! en 1987 j'étais à Londres et j'ai pu assister au concert du 1er Avril 1987 "The
Party" en faveur du SIDA . L'Angleterre en parlait beaucoup , même si ils avaient apparemment choisi la façon que décrit George ... De retour en France, j'ai été étonnée de la façon quasi
discréte dont on en parlait ... Les premières images de ces malades du sida ont choqué beaucoup de personnes. Quant à ce clip, il ne m'a pas du tout choqué à l'époque ...