Une larme a coulé : Sandrine à l'Opéra Garnier

Publié le 12 Septembre 2012

Un grand merci à Sandrine qui nous fait revivre avec ses mots son moment de bonheur avec George Michael à l'Opéra Garnier.

 

Je vais essayer de résumer mes impressions mais ça va etre dur, tellement il y a à dire ... mais en quelques mots ce serait MAGNIFIQUE GRANDIOSE SUBLIME FEERIQUE !!!! depuis samedi je commençais à stresser, jusqu'au moment où les premières notes de musique ont résonné.

L'attente était longue mais ça en valait le coup ! déjà le lieu a rajouté une touche de magie, j'avais vraiment du mal à réaliser. J'étais assise en loges coté gauche, par contre il fallait se pencher pour pouvoir voir le coté gauche de la scène du coup ! mais rien que les loges c 'est spécial , chaises en velours bien confortables, ça le fait ! Le son était parfait, surtout quand l'orchestre est à fond, un pur bonheur.

George était magnifique (je sais pas pourquoi je l'ai trouvé encore plus beau que jamais???), tout en noir, sa voix toujours si envoutante, même si j'ai cru percevoir des petites cassures un peu rauques,ça rajoutait un charme supplémentaire.

Super public de tonnerre aussi , qui écoutait religieusement pendant les ballades, et qui mettait le feu dès que ça bougeait. George a été énormément applaudi, dès qu'il se déhanchait le public criait ! Par contre je trouve qu'il n' a pas été très bavard et le fait que la scène était assez en retrait par rapport aux premiers rangs le rendait un peu distant. Mais quand il se tournait vers un coté ou un autre avec son micro, on se sentait plus proches . Plusieurs fois il a regardé dans notre direction et je lui ai fait coucou, je n 'affirmerai pas qu'il m'ait vue, en tout cas euh ça fait de l'effet et rien que d' y penser  j'ai le sourire !

Parmi les personnalités j'ai reconnu Pierre Bergé , Line Renaud, Arielle Dombasle, Jean Paul Gaultier  Christina ( celle qui fait des relookings à la télé ). Sinon il y avait aussi quelques enfants (en costume et en jolies robes! ) .

Et puis mes moments forts, d'abord sur Through , le rideau pas encore levé on voyait juste sa silhouette, une larme a coulé, heureuse de pouvoir encore le voir, heureuse qu 'il soit la ....puis kissing a fool, une de mes chansons préférées, Going to a town, Wild is the wind : version que j 'adore et que je porte dans mon coeur car ça a été une super belle surprise l'année dernière à Bercy, Waiting for that day : en live trop bien j 'ai adoré  merci George!, Russian roulette, Praying for time (oooh "do you think we have time ? " et il se tourne vers nous...), A different Corner, le medley et White light YOUHOUHOU !

et ça passe trop vite et on a pas envie de partir , et plein de chansons dans la tête , et dégoutée de ne pas avoir osé emmener d 'appareil photo ... Mais il reste un souvenir inoubliable d'une soirée unique , MERCI GEORGE DE NOUS DONNER TANT !

THANK YOU GEORGE AND TAKE CARE !

Voilà, maintenant je vais suivre la suite de la tournée via ton blog et je souhaite à tous ceux qui vont suivre la tournée de profiter à fond de leurs concerts !
amicalement

Sandrine

Rédigé par Frédérique

Publié dans #SYMPHONICA-Orchestral-Tour

Commenter cet article

Catherine JOSEPH 12/09/2012 16:43


Bonjour


J'ai assisté au concert de George Michael dimanche  soir à l'Opéra Garnier. Tous les comptes rendus que je lis sur le blog rendent très bien compte de l'ambiance qu'il y avait: j'ai vu
GM plusieurs fois en concert et je le trouve toujours aussi incroyable. La salle étant petite et même si la fosse nous séparait de la scène, on le voyait vraiment bien (j'avais une super place
dans la troisième baignoire à droite). Il est adorable quand il sourit - surtout quand il se trompe de sortie de scène. Il n'a pas beaucoup parlé mais il s'est concentré sur sa
voix  qui est si puissante et j'adore quand il danse!!C'est un grand bonheur de le voir et de le revoir! Merci beaucoup pour ton blog sur ce grand artiste qu'est George Michael!

Frédérique 12/09/2012 19:16



Merci Catherine pour avoir laissé tes impressions! tous les mots et les qualificatifs se ressemblent ! Symphonica 2012 est encore plus puissante que 2011