Publié le 15 Août 2017

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 15 *

Il y a une différence très simple entre mes dernières créations et "Freedom" ou "Go Go" . C'est parce que, une semaine avant "I'm your man" j'ai eu une super expérience sexuelle qui m'a fait penser que tout ce que j'avais vécu avant était asexué.
"Edge of heaven" et "I'm your man" contiennent tous les ingrédients des chansons de Wham!, mais avec du sexe en plus.
C'est la différence.
Elles sonnent comme si elles avaient été écrites pour une personne et les autres comme si elles avaient été écrites pour tout le monde, pour le public.
" Edge of Heaven" est délibérément et ouvertement sexuel, surtout le premier couplet "je t'enfermerai mais je ne peux supporter de t'entendre crier pour qu'on te libère" et "tu sais que je ne te ferai pas de mal, sauf si tu le désires».
J'ai pensé que personne ne ferait attention, parce que personne n'écoute les paroles des chansons de Wham!.
Ca en était arrivé là.

GEORGE MICHAEL / BARE /

Voir les commentaires

Publié le 14 Août 2017

AMOUR ... AMITIES ... 1986

SOURCE / GETTY IMAGES /

SOURCE / GETTY IMAGES /

La chose principale qui me fout en l'air dans une relation est que ça me désaxe et ça perturbe complètement mon équilibre.
C'est négligeable en termes de durée mais pas en terme d'impact.
La principale raison pour laquelle ça ne marche pas est parce que je suis qui je suis et que je fais ce que je fais. J'ai déjà vécu cela avant - les gens sont intimidés, pas par moi mais plutot par la situation, par le fait que si ils me fréquentent, alors ils vont être perçus comme une pièce rapportée.
N'importe qui qui m'attirera devra avoir une forte personnalité - et beaucoup d'entre eux ne sont pas du genre à se considérer comme une pièce rapportée- .
Ce qui m'emmerde c'est l'idée que c'est impossible à cause de moi.
Ca me fait penser que quelqu'un me fait une énorme farce. J'ai tout ce que je veux, c'était la première fois que je tombais vraiment amoureux et on dirait que ça n'a pas pu marcher à cause de tout ce que j'avais déjà. Comme si quelqu'un me disait "tu ne crois pas que tu vas tout avoir ?!" J'ai ressenti cela pendant longtemps.
Je me suis demandé comment ma vie allait retrouver son équilibre ?
Ca a duré 2 semaines mais c'était suffisant. Je ne crois pas forcément au coup de foudre et à ce que ça peut vous faire. Même aujourd'hui, j'ai toujours le même problème. Toujours.
C'est pourquoi, même en amitié, les personnes vers qui je suis attiré doivent être honnêtes et pas impressionnées.
Et ces choses là deviennent de plus en plus difficiles à mesure que le succès s'étend et dure.

GEORGE MICHAEL / BARE /

Voir les commentaires

Publié le 13 Août 2017

CARELESS WHISPER ET A DIFFERENT CORNER

 

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 13 *

"Careless Whisper" ne faisait pas partie intégrale de mon développement émotionnel. C'est triste parce que les chansons sont si importantes pour beaucoup de personnes.Ca me décoit de pouvoir écrire des paroles avec désinvolture - et pas particulièrement de bonnes paroles - qui peuvent compter autant pour tant de personnes.
Ca enlève certaines illusions à un auteur.

"A différent corner" était beaucoup plus vrai.
Je devais écrire quelque chose. Je devais le faire sortir et je l'ai fait en quelques jours. C'était la première fois que j'utilisais ma propre expérience et mes émotions pour une chanson. C'était totalement thérapeutique, j'ai complètement exorcisé cette partie de ma vie.
"Careless Whisper" ne m'a jamais remué à ce point. Il y a beaucoup de gens qui connaissent "Careless whisper" mais ne savent pas qui est George Michael.
J’ai rencontré ces personnes - vous êtes invités à un repas à la table de personnes qui ont le double de votre âge et quand on vous présente, on voit qu'ils sont un peu embarrassés. Puis quelqu'un dit "Careless Whisper" et ils font le lien- "Careless Whisper" est plus parlant que mon nom.
Ca m'a fait réaliser que cette chanson a sonné juste sur beaucoup de gens.
Mais je ne la possède pas comme certaines autres de mes chansons.
Surement pas de la façon dont je possède "A Different corner".

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 13 *

Le chagrin revient quand j'interprète ou quand j'entends celle-ci.
Au début, je ne pouvais même pas l'écouter, particulièrement quand j'essayais de surmonter les émotions que je chantais.
Beaucoup plus tard, j'arriverai à faire appel à ces émotions pour l'interprétation.
"A Different corner" est une de mes meilleures performances sur le Faith Tour parce qu'il était si facile de me rappeler ce moment de ma vie. C'est une méthode très étrange parce que j'ai réussi à trouver comment je dois faire pour retrouver ces émotions quand je suis sur scène mais seulement à un certain niveau. Parce que j'ai essayé d'aller au bout et je me suis aperçu que je finissais presque par pleurer, ce qui détériore ma tonalité et tout le reste.
Alors j'ai trouvé ce système de repartir dans cette période de ma vie et en laisser une partie rentrer dans mon interprétation.
Mais je ne peux laisser tout revenir sinon je ne peux plus chanter la chanson.

PARIS LE 31 MAI 1988 / FAITH TOUR

Voir les commentaires

Publié le 12 Août 2017

LES TOURNEES EN SOLO

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 12 *
LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 12 *
LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 12 *
LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 12 *
LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 12 *
LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 12 *
LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 12 *

Je n’ai jamais eu ce sentiment de solitude pendant les tournées de Wham !.
Cela vient en partie du fait que c’est très long mais je pense que même plus court, ça n’aurait rien changé.
Parce que c’était beaucoup plus intense quand je le faisais avec Andrew.
Andrew et moi, nous partagions les dressing rooms, nous allions partout ensemble, nous sortions la nuit ensemble.
C’est beaucoup plus sérieux quand on est seul que quand on est un groupe.
Je l’ai beaucoup ressenti, très vite et j’ai réalisé que je devais me protéger.
Il y a de l’isolement quand on fait une tournée, même si on est un groupe, mais c’était la 1ere fois que j’en prenais conscience, la 1ere fois qu’Andrew me manquait d’un point de vue professionnel.
Il y a des fois ou j’apprécie une certaine forme de pouvoir, mais à petite dose.
Il y a un énorme sentiment de pouvoir en tournée, ce qui peut être très gênant.
Pour les musiciens et pour toute l’équipe, je suis l’employeur.
Je n’aime pas être le patron, je n’aime pas entendre les gens parler et me demander ce qu’ils ont vraiment envie de dire.
Je n’aime pas prendre une décision sur le son ou sur les lumières, que je sais juste, et je sais que les autres pensent que j’ai tort.
Si j’ai raison ou tort, ils disent juste ok. C’est une situation très inconfortable, et je déteste cette malhonnêteté forcée.
Comme sur toutes les tournées, les relations avec les musiciens et l’équipe vont de mieux en mieux en avançant. Mais j’ai vraiment la capacité de faire peur aux gens sans rien faire pour cela.
Une partie de cela est parce que je suis leur employeur mais aussi par cette barrière que l’on est obligé de maintenir.
Je n’ai pas ce type de relation avec Deon mon bassiste ni avec Jake Duncan le responsable des tournées. Je travaille avec tous les deux depuis longtemps.
Mais avec les musiciens, on ne trouve jamais des gens qui croient vraiment en ce qu’ils font.
Si vous êtes cool, ils arriveront en retard aux répétitions et ils ne feront pas forcément de leur mieux.
Le seul moment ou ils donneront leur meilleur, c’est si il y a cette barrière entre vous et eux, et qu’ils pensent que si ça ne va pas, ils seront virés.
Je n’ai jamais eu à le faire.

Voir les commentaires

Publié le 11 Août 2017

Quand j'ai décidé de me séparer d'Andrew, j'étais en plein milieu d'une grave dépression.
J'avais des problèmes personnels à ce moment là, j'étais à la fin d'une relation et j'étais très négatif sur tout ce qui faisait Wham!.
Je me sentais piégé par beaucoup de choses.

GEORGE MICHAEL / BARE /

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 11 *

Voir les commentaires

Publié le 10 Août 2017

A propos du concert en faveur de la libération de Nelson Mandela

11 Juin 1988 - Wembley Stadium

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 10 *

Je suis devenu beaucoup plus cynique sur les bonnes causes maintenant ;
J’ai eu un horrible sentiment sur les gens qui regardaient le concert pour Nelson Mandela et sur ce qu’ils penseraient des groupes africains.
La moitié d’entre eux étaient là pour voir Simple Minds et l’autre moitié était de vrais voyous. Je n’ai pas aimé tout ça.
Je ne voulais pas me faire de promotion, je voulais faire quelque chose qui n’avait rien à voir avec ce que j’étais en train de vendre.
Je ne voulais pas de chansons politiques car ça ne serait pas passé venant de moi. Alors j’ai pensé que la chose la plus politique que je pouvais faire était de chanter 3 chansons soul d’artistes qui m’avaient influencé : Stevie Wonder, Marvin Gaye et Gladis Knight.
Beaucoup de gens m’ont critiqué et ont dit qu’ils s’étaient ennuyés et auraient préféré entendre « Father figure » ou « One More try », peu de gens pensaient que c’était une bonne idée.

GEORGE MICHAEL / BARE /

Voir les commentaires

Publié le 9 Août 2017

Une grande insécurité est apparemment ce qui motive beaucoup d’artistes.
Et je peux le comprendre.
Mais je trouve dangereux à un niveau personnel qu'il y ait un énorme fossé entre ce que vous êtes dans votre travail et ce que vous êtes réellement.
La période pendant laquelle j'ai été le plus intimidé par mon personnage public, c'était quand j'étais dents blanches et shorts en soie pour Wham! , j'y croyais en tant que moyen de divertir le public mais quand j'arrivais dans une pièce pleine de monde, ils avaient une idée fausse de ce que j'étais vraiment.

GEORGE MICHAEL / BARE /

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 9 *

Voir les commentaires

Publié le 8 Août 2017

On ne peut pas gagner avec les médias de masse car ils ne manifestent de véritable intérêt pour personne.
Vous jouez le jeu, vous avez cette excitation initiale d'apparaitre en Une des magazines, et vous le payez plus tard.
Cette explosion de la presse entière est arrivée au moment de "Go-Go"

GEORGE MICHAEL / BARE /

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL / BARE / 8

Voir les commentaires

Publié le 7 Août 2017

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 7 *

Le "Live Aid" était fantastique car tout était authentique et sincère, du côté anglais en tout cas.
On a beaucoup parlé des disputes qu'il y a eu à Philadelphie mais ici en Angleterre les groupes anglais étaient si nerveux qu'il n'y avait pas de chamailleries ni de discussions sur l'ordre, les emplacements, tout s'est bien passé.
J'étais conscient qu'après le Live Aid, je serai perçu comme un chanteur solo...
J'étais nerveux comme jamais. Je n'avais jamais chanté devant un public indifférent, toujours devant un public qui venait pour moi, ou pour nous.
Je savais qu'avec le Live Aid, j'allais être jugé différemment. Plus qu'autre chose, cela montrait que les gens voulaient que je fasse quelque chose seul, pour pouvoir dire qu'ils m'appréciaient.
Tout le monde s'est emballé sur ma performance, que je trouvais franchement très moyenne. Tout le monde a dit - Mon dieu, il a prouvé qu'il pouvait vraiment chanter - mais je trouve que ça n'avait rien de spécial.
Mon interprétation de "don't let the sun go down on me " était très proche de celle d'Elton John et j'étais faux pendant le premier couplet.
Je chante beaucoup mieux que ça sur mes disques et je ne vois pas pourquoi tout d'un coup tout le monde doit m'aimer parce que je suis là avec des musiciens qui ont le double de mon age et que je m'éloigne de mon ami.
Je n'ai pas compris pourquoi ça devenait crédible.
Le LIVE AID a été bon pour moi mais la réaction des gens m'a contrarié.
Ca m'a énervé.

GEORGE MICHAEL / BARE /

Voir les commentaires

Publié le 6 Août 2017

PHOTO BRIAN ARIS

PHOTO BRIAN ARIS

Je ne me rappelle plus depuis combien de temps j'essayais de choisir mais j'étais assis dans le séjour de David Austin et j'ai dit "j'aime bien le nom de ton père Michael Mortimer.
J'adore Michael et le frère de mon père s'appelle aussi Michael. Alors que penses tu de George Michael ?
Je pensais que c'était un joli nom. Ca roulait sur la langue et je n'abandonnais pas totalement le côté grec. Je ne laissais pas tomber le côté grec entièrement, même si beaucoup de gens ont fini par croire que c'était un nom juif.
Beaucoup de personnes maintenant m'appellent George Michael.
C'est comme Bruce Springsteen.
Et David a dit «j’aime ce nom, je veux être ...
Mais je l'avais décidé et j'ai été immédiatement convaincu que ça sonnait bien, et je n'y ai plus eu à y penser du tout.

GEORGE MICHAEL / BARE /

Voir les commentaires

Publié le 5 Août 2017

GEORGE MICHAEL ET DAVID AUSTIN ENFANTS

GEORGE MICHAEL ET DAVID AUSTIN ENFANTS

En première page de Bare, figurent les remerciements très classiques de George Michael et de Tony Parsons (co-auteur de l'autobiographie).

Le plus amusant est le post-scriptum de George dédié à David Austin : je vous laisse le découvrir ci-dessous.

Ces quelques mots en disent beaucoup sur l'amitié profonde et sincère qui unissait les deux hommes, l'humour entre eux et la totale indépendance et discrétion de David Austin.

Pour la petite histoire, la photo des deux amis d'enfance figure en bonne place dans les bureaux de George Michael à Londres ...

 

Pour ceux que cela intéressent, David Austin aurait été sans aucun doute un amusant et pittoresque contributeur à ce livre, mais il a dit que sa montre était restée à l'heure française quand il a manqué son rendez vous avec Tony etc ...

GEORGE MICHAEL / BARE /

Voir les commentaires

Publié le 4 Août 2017

LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 4 *LES MOTS AUTHENTIQUES DE GEORGE MICHAEL * BARE * 4 *

J'essaye toujours de tirer le meilleur de n'importe quelle situation.
Je suis un optimiste. Je crois que ma force a toujours été dans le fait que je suis persuadé que l'on m'a fait comme un cadeau, une espèce d'armature très solide qui permet de me tirer de toutes les situations.
Je dois être honnête : Dés que le groupe a réussi à mettre un pied dans le milieu, je n'ai jamais douté un seul moment que je ne serai pas là où je suis aujourdhui.
Je ne veux pas dire "au sommet" mais je ne me suis jamais vu autrement que comme un musicien très célèbre. Je ne suis pas une personne arrogante, je ne suis pas particulièrement prétentieux mais j'ai une confiance en moi qui me dit que c'est ce que je devais faire et malgré les autres faiblesses que j'ai, je suis quelqu'un qui a du talent et des capacités. A cause de cela, je ne laisse rien me submerger.
Je suis réellement quelqu'un d'optimiste et je crois que ce que je fais est une bonne chose qui a une influence positive. »

GEORGE MICHAEL / BARE /

Voir les commentaires