Articles avec #george michael tag

Publié le 17 Septembre 2020

Je vous en avais parlé le 11 Août dernier ICI 

La fresque murale en hommage à George Michael et réalisée par l'artiste Dawn Mellor a été dévoilée aujourd’hui et ce n'est pas rien ...

Cette artiste est controversée et il était difficile de s'imaginer quelle allait être la tendance de cette nouvelle oeuvre .

Je vous laisse la découvrir ci-dessous :

Source Twitter @StudioVoltaire

Source Twitter @StudioVoltaire

Comment dire ?

C'est de l'art ... personnellement ce n'est pas une vision de George Michael qui me plait !

On retrouve l'humour d'Outside, l'époque Wham! beaucoup, mais pour ma part ce n'est pas un endroit ou je pourrais passer un moment en hommage à mon artiste favori.

Il en faut pour tous les gouts certes mais c'est vrai que quelque chose à son image, avec ses valeurs, ses souvenirs, ses objets, ses créations  serait vraiment la bienvenue.

Qu'en pensez vous ? Prenez la parole !

Voir les commentaires

Publié le 3 Septembre 2020

C'est le plus souvent l'album préféré des lovelies de George Michael ...

Il y a 30 ans sortait le 2eme album solo de George Michael "Listen Without Prejudice Volume 1", un recueil de tubes, très variés, mettant l'accent sur tous les dons et toutes les qualités de l'artiste, écriture, performance vocale, arrangements musicaux et supprimant l'image sur-médiatisée de l'homme.

Les 25 ans de cet album ont été officiellement célébrés en 2017 (!) , comme tous les albums de George Michael (Next => Older ).

Que dire de plus ? sinon écouter encore et encore et regarder les clips iconiques comme Freedom!90 ou Praying For Time ...

 

J'ai déjà publié beaucoup d'articles sur cet album ; vous pouvez les retrouver en tapant "listen without prejudice" ou "LWP25" dans la barre de recherche et vous pourrez les lire ou les relire.

Alors 30 ans après, quel est votre titre préféré de l'album ?

LISTEN WITHOUT PREJUDICE LE CHEF D’ŒUVRE DE GEORGE MICHAEL A 30 ANS !

Voir les commentaires

Publié le 11 Août 2020

La nouvelle est arrivée via le très sérieux journal britannique The Guardian :

L'artiste anglaise Dawn Mellor a été commissionnée pour  peindre une fresque murale publique de 9 mètres de haut, retraçant la vie de George Michael.

Celle-ci sera dévoilée en Septembre à Londres, dans le quartier de Kingsbury (nord ouest de Londres, là ou a grandi George), au cours du festival de la culture de Brent.

Le journal évoque l'idée de l'endroit pouvant devenir un lieu de recueillement pour les lovelies de George Michael ...

J'aime bien l'idée et vous ?

Vous pouvez voir dans l'article ci-dessous des ébauches de dessins de l'artiste.

Voir les commentaires

Publié le 15 Juillet 2020

MAGNIFIQUE PHOTO DE GEORGE MICHAEL PAR SIMON HALFON

Trés belle journée hier sur Twitter puisque Simon Halfon nous a encore gâtés avec une magnifique photo inédite de George Michael.

Elle respire le calme et la sérénité, c'est un vrai bonheur de découvrir ces petites pépites :)

Merci Simon, ci-dessous le lien vers son site ( prévente en cours de son livre Cover to Cover d'ou sont extraites ses photos inédites )

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #GEORGE MICHAEL, #Photos

Publié le 1 Juillet 2020

PHOTO INEDITE DE GEORGE MICHAEL PAR SIMON HALFON !

Le mois de Juillet commence bien puisqu’il nous apporte une magnifique photo inédite de George Michael ! C'est Simon Halfon qui l'a publié sur Twitter.

Fans de George Michael, ce nom ne vous est surement pas inconnu, puisqu'il est un des fidèles collaborateurs de l'artiste depuis longtemps. Les illustrations, le design de plusieurs albums de George, c'est lui (je vous laisse chercher son nom dans les crédits) ; il est également l'un des co-producteurs du film LAST CHRISTMAS.

Il m'a confié que cette photo avait été prise en Juillet 2011 au Lac de Côme en Italie.

Pourquoi la dévoiler maintenant ? En fait, Simon Halfon va sortir très prochainement un très beau livre reprenant tout son travail (photographies, designs, etc ...) avec de nombreux et célèbres artistes, dont George Michael :)

Je vous laisse découvrir le projet ICI 

Pour les fans et les collectionneurs, c'est un bel objet :)

 

PHOTO INEDITE DE GEORGE MICHAEL PAR SIMON HALFON !

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #GEORGE MICHAEL, #Photos

Publié le 30 Juin 2020

Voilà c'est fini ...

Quel magnifique mois de Juin hommage à George Michael grâce à vous tous : vos mots, vos témoignages et histoires personnelles, dans le cadre de vos participations au concours spécial WORDS ont rempli le blog et ont permis à 5 d'entre vous de remporter le précieux petit livre.

Merci à tous, vos histoires, différentes, ont été un vrai plaisir à découvrir et à partager ici.

Nous refermons ce mois très spécial avec vos derniers mots pour George ... Un dernier merci à nos french lovelies Malika, Irène, Guillem, Myriam et Hélène. 

CONCOURS LIVRES WORDS * VOS MOTS * LE DERNIER JOUR *
George <3 tu me manques infiniment 
Il y a plusieurs de tes magnifiques chansons qui ont un sens et me font ressentir de fortes émotions...
Des images à travers différentes périodes de ta vie et de la mienne George <3
Innombrables tellement tu fais partis de ma vie, de mon quotidien depuis mes 14 ans .
Tu es toujours avec moi comme si tu m'enveloppais.
Quand je pense à toi, quand je t'écoute une présence magique s'opère comme si tu me connaissais et savais ce qui touche mon Âme. ..
Ce qui me blesse, ce qui m'attriste, mes craintes et mes espoirs.
Magique George <3 TU ES
Pour t'honorer j'ai choisis "The first Time I ever saw your Face" car tout commence là George <3
La première fois que j'ai posé les yeux sur toi <3<3<3
"The first Time I ever saw your face
I thought the Sun rose in your eyes
The moon and stars were the gifts you gave
To the dark and empty skies my Love   
To the dark and empty skies my Love"
Ta voix de velours envoûtante et ta grande douceur explosent, brillent lorsque tu chantes cette chanson <3
Tu es tellement parfait que toutes les chansons que tu interprètes deviennent les tiennes George <3
Reposes en paix Belle Âme 
Je t'imagine heureux  et libre à jamais
LOVE U <3
Bonne chance à tous les Lovelies !:)
MALIKA

Si les paroles écrites par George Michael ont eu et ont toujours un tel impact, c'est parce qu'elles sont écrites dans un style direct, et parfois, extrêmement direct!

Ces paroles très directes sont souvent mes préférées parce que je suis quelqu'un de très direct et très franc, ce qui est souvent très mal perçu... Alors, chaque fois que mon cher George est aussi direct et franc que moi, je me sens un peu soutenue et une partie de moi lui crie "vas y George!", "Bien envoyé, George!", et quand ce sont des paroles plus sentimentales et personnelles, parfois pleines de douleur, j'admire son honnêteté et son courage. Pas évident de se mettre à nu, comme ça...

George ne nous a jamais dit comment nous comporter, il ne donnait de leçon à personne, mais l'air de rien, par sa droiture, sa façon d'assumer ses erreurs et son incroyable gentillesse, il nous a quand même appris beaucoup.

Voici les paroles de plusieurs chansons qui illustrent bien mon propos :

"Outside" évidemment!! : 

"And yes I've been bad
Doctor won't you do with me what you can
You see I think about it all the time
I'd service the community (but I already have you see!)
I never really said it before"

"White Light" :

"Was it music ?
Was it science that saved me ?
Or the way that you prayed for me
'Cause either way
I thank you
I’m alive
And tomorrow is mine
I said tomorrow is mine
I've just got to keep on breathing
I said no
Don’t let go...
...I just got to keep on breathing
I’m alive I'm alive"

"You Have Been Loved"

"For what's the use in pressing palms
When children fade in mother's arms
It's a cruel world, we've so much to lose
And what we have to learn, we rarely choose
So if it's god who took her son
He cannot be the one living in her mind
Take care my love, she said
Don't think that god is dead
Take care my love, she said
You have been loved

 

If I was weak, forgive me

But I was terrified
You brushed my eyes with angels wings, full of love
The kind that makes devils cry"

IRENE

Bravo pour votre superbe blog et merci pour ce concours


"So the words you could not say
I'll sing them for you
And the love we would have made
I'll make it for two
For every single memory
Has become a part of me
You will always be
My love
Well, I've been loved
So I know just what love is
And the lover that I kissed
Is always by my side"
(Jesus to a child)
"Put your tiny hand in mine
I will be your preacher teacher
Anything you have in mind
I will be your father figure
I have had enough of crime
I will be the one who loves you
'Til the end of time
If you are the desert
I'll be the sea
If you ever hunger
Hunger for me
Whatever you ask for
That's what I'll be"

(Father figure)
J'aime ces paroles et ce qu'elles révèlent de George : un engagement total en amour, quelqu'un capable de se donner complètement, jusqu'à devenir ce dont l'autre a besoin.  Avec des mots simples, il savait dire des choses pourtant très fortes et profondes.
Son style d'écriture m'a beaucoup inspiré dans ma vie personnelle et dans ce que j'écris. Ses textes trahissent sa générosité. Il avait bien raison de dire que si on voulait en savoir plus sur lui, il fallait juste lire les paroles de ses chansons. Effectivement, tout y est. Et ce n'est pas "Where I hope you are" qui viendra me démentir...
GUILLEM

Merci pour ce concours ! J’espère qu’il n’est pas trop tard ? Difficile de choisir une seule chanson. Fan de la première heure, les chansons de George m’accompagnent depuis mes 13 ans ! Bien sûr bon nombre d’entre-elles résonnent en moi. Mais je choisis My Mother had a brother. George se raconte en toute intimité à travers des paroles puissantes qui ne laissent pas indifférent :

« Mum, I can't imagine the joy and pain in equal measure.

Tears in the dirt, and all over your newborn treasure. »

Cette chanson me touche particulièrement car moi aussi j’avais un oncle homosexuel qui n’a pas vécu sa vie aussi librement qu’il aurait voulu. Atteint du SIDA au tout début des années 90, il a caché le plus longtemps possible sa maladie à ses proches. Il est mort esseulé et dans la honte, difficilement compris par sa famille. Je me rappelle encore que la version officielle de sa mort était le cancer...

Je ne le connaissais presque pas mais je sais qu’il aurait simplement voulu être accepté tel qu’il était, alors ces paroles pourraient s’adresser à lui :

« The times they changed

I guess the world was getting warmer

While we got stronger »

« And I swear now that freedom is here

I'm gonna taste it all for you boy »

« So those of us who have nothing to fear

We've got to make damn sure that it was worth it »

« I was a prisoner, but he saved me

Broke into my dreams and said, "Who cares?"

I was a prisoner, so disgrace me

I'm glad to be home

And I don't believe they care. »

J’affectionne particulièrement ce dernier passage qui symbolise la liberté retrouvée. La façon dont George la chante me donne des frissons à chaque fois que je l’écoute !

Voilà pour ma participation. Bonne chance à tous !

MYRIAM

Difficile de choisir une chanson, You have been loved m'a longtemps fait pleurer, The grave me bouleverse, et Through me donne des frissons car je revis à chaque fois le débuts de son concert
mais comme le concours est basé sur le texte, je choisis finalement
cowboys and angels, pour la phrase suivante :

Please be stronger than your past
The future may still give you a chance

Même si je n'ai jamais connu de moments vraiment difficiles dans ma vie, je pense souvent à cette phrase qui me permet d'avancer car quoiqu'il arrive, on peut surmonter les épreuves, et espérer que les choses s'améliorent. Cette phrase est très forte je trouve et je l'ai faite graver dans un bracelet comme un mantra.

Merci Frédérique pour tout ce que tu fais, je viens régulièrement sur ton site, c'est toujours un bonheur de lire tes articles et les réactions des autres lecteurs.

HELENE

Voir les commentaires

Publié le 29 Juin 2020

Avant dernier jour du mois de Juin et donc avant dernier article consacré à vos participations pour le concours WORDS ! Je vous laisse découvrir les mots de Joanne (UK) avec FREEDOM90, Carole (France) avec SPINNING THE WHEEL, Corinne (France) avec EVERYTHING SHE WANTS, Valérie (France) avec WAKE ME UP BEFORE YOU GO-GO et Thierry (France) avec WAITING.

Rendez vous demain pour le dernier article de ce mois de Juin très spécial grâce à VOUS et à GEORGE :)

The song that affected me the most was this verse from Freedom! 90’...

Freedom! (I won't let you down)
Freedom! (I will not give you up)
Freedom! (Have some faith in the sound)
You've gotta give for what you take (It's the one good thing that I've got)
Freedom! (I won't let you down)
Freedom! (So please don't give me up)
Freedom! ('Cause I would really, really love to stick around)
You've gotta give for what you take.

I thought how could someone so loved and brilliant feel that he had to ask us to stick around and give him another chance, we weren’t going anywhere George! (I definitely wasn’t) we all loved you and your music way too much! 

Thank you :)
JOANNE Traduction ICI

Merci Frédérique pour ce cadeau officiel d’une valeur inestimable pour tous les fans. 
Ce livre « Words », véritable testament du talent de George, s’apparente désormais, selon moi, au livre d’or hommage « Words For George Michael » que tu avais remis en personne à David Austin, à Highgate (Londres).
Ces mots représentent une empreinte dans nos existences et une belle symbolique de notre histoire entre lui et nous, ses fidèles Lovelies.
Si je ne devais citer qu’une seule chanson de George, ce serait
« Spinning the wheel » extraite de « Older ». Cet album est un condensé de titres d’une grande maturité, dévoilant la complexité du chanteur : de la mise en lumière de son statut de célébrité à son côté plus sombre, intime et profond. 
« Older » offre une réelle compréhension de son identité d'homme, en totale opposition à ce personnage de fiction (comme il aimait lui-même se présenter).  George n’avait pas besoin d’écrire son autobiographie, il l’avait chantée dans cet opus.
Dès la première écoute, ce titre m’a profondément émue.  La diction suave de George, la sensualité qui s'imprègne de chaque sonorité, le clic du briquet, l’inhalation de la cigarette interdite… Immédiatement, je visualisais l’ambiance jazzy d’un club enfumé, dans lequel la scène principale ne montre qu’une facette de l’extravagance cachée des coulisses… tout ce qui est finalement retranscrit élégamment dans la vidéo.
« I will not live in fear of what may be » représente l’état d’esprit de « Spinning the wheel ». Encore une fois, le génie d’écriture de George permet à chacun de s’identifier à un élément de cette chanson, peu importe ses préférences, ses choix ou son vécu. La roue tourne, souvent dans la quête du désir d’être aimé.
En effet, évoquer ouvertement les relations sexuelles multiples, l’insécurité qu’elles peuvent provoquer, le danger lié à cette liberté, ces émotions complexes et la peur mêlée parfois à l’excitation… En 1996, il fallait oser afficher une telle conviction tout en conservant un semblant de dignité face à une presse avide de scandale.
« Spinning the wheel » sera toujours ma chanson de cœur tant elle m'évoque George et mon propre destin. De plus, elle a pris une ampleur encore plus puissante émotionnellement lorsque George l'a chantée à Earl's Court, dans sa nouvelle version. Un instant magique, un lien unique et une totale communion avec son public.

CAROLE

Une chanson de George Michael à choisir. Une seule ! Comment en choisir une parmi tous ses chef-d’œuvres, elles sont toutes tellement belles. La voix de notre George, si chaude, si claire, si limpide si voluptueuse. Ma chanson préférée est "Everything she wants". Dès que je l'ai entendue, j'ai littéralement craqué pour cette chanson. Je l'adore que ce soit dans sa version initiale et ou sa version revisitée. Pour moi, c'est un pur plaisir de l'entendre. Elle me rappelle mes années d'adolescente où je dansais dans ma chambre à chaque fois que je l'entendais. Je crois bien que si la moquette de ma chambre pouvait parler, elle vous raconterait toutes mes chorégraphies !

Pendant des années, j'ai rêvé de voir George sur scène et malheureusement cela n'a jamais été possible et ô combien je peux le regretter aujourd'hui. En 2007, lors de sa tournée je préparais un concours et en 2012 lors de sa venue à Paris, mon papa est décédé. Voilà pourquoi le voir n'a jamais été possible. Et il me manque comme à tous les lovelies. George, nous t'aimons tous pour toujours.

CORINNE

Bonjour,

Je m'appelle Valérie et je lis tous les jours le blog en petit déjeunant depuis le décès de George.

La chanson que j'ai choisie est "Wake me up before you go go" car c'est en voyant le clip entrer au top 50 que je suis devenue fan.

Aujourd'hui,  je vais avoir 50 ans dans quelques jours et je suis toujours admirative de l'artiste.

Pour moi, c'est :

un auteur - compositeur de génie,

un interprète de talent avec une voix sublime,

un homme avec du charisme, de la classe, beau et sexy,

une personne souriante avec beaucoup d'humour,

quelqu'un d'altruiste, humble, discret, clairvoyant.

Pour terminer, j'ajouterais : un homme intègre (comme il espérait que l'on se souvienne de lui).

VALERIE

Tout d'abord, merci pour ton blog que je visite quasi quotidiennement même si je ne poste jamais de commentaire et merci aussi pour ce concours, je ne connaissais même pas l'existence de ce livre, et pourtant je pensais tout connaître sur George !

Je m'appelle Thierry, fan de George depuis mes 16 ans en 1989 (je connaissais et appréciais Wham ! puis Faith mais je n'étais pas tombé fan directement. En fait, je suis tombé amoureux d'une fille qui était fan de George, du coup j'ai écouté un peu plus sa musique et là je suis devenu fan (mais j'ai pris un râteau !). Pas grave, George est resté !

Comme beaucoup ici, j'aime toutes ses chansons et je les écoute toutes en boucle. J'ai d'ailleurs tout enregistré, même les plus rares, mêmes celles qu'il a écrites pour d'autres, sur mon lecteur mp3 que je traîne partout, notamment quand je vais courir, si bien que maintenant, tout autour de chez moi, chaque chemin, chaque sentier me fait penser à George !
Il m'accompagne partout, je me suis marié sur George (Feeling good à la mairie, The first time ever I saw your face à l'église, Careless whisper en ouverture de bal, et encore ma femme m'a freiné, sinon j'en aurais mis d'autres!). Mon fils de 2 ans écoute George aussi malgré lui (en espérant qu'il kiffe plus tard !).

La chanson que j'ai voulu mettre à l'honneur est Waiting (reprise) car déjà elle est tout George, son envie dès 1990 d'être simplement authentique, de sortir du Star System et de l'industrie de la musique business. Les paroles sont sublimes et c'est du pur George Michael !
Et puis, c'est celle qu'il a chantée en ouverture de concert quand je l'ai entendu en vrai pour la première fois en 2006 lors de la tournée 25 Live. J'ai fondu en larme en entendant sa voix ! Je venais de perdre ma mère quelques mois auparavant, c'était mes premières larmes de joie depuis bien longtemps. Cette chanson est très courte, j'ai ainsi voulu mettre toutes les paroles et leur traduction :

Eh bien, ça ne sert à rien de continuer
Well there ain't no point in moving on

Jusqu'à ce que vous ayez un endroit où aller
Until you've got somewhere to go

Et la route sur laquelle j'ai marché
And the road that I have walked upon

Et bien ça a rempli mes poches
Well it filled my pockets

Et vidé mon âme
And emptied out my soul
Toutes ces insécurités
All those insecurities

Cela me retient depuis si longtemps
That have held me down for so long

Je ne peux pas dire que j'ai trouvé un remède pour ces
I can't say I've found a cure for these

Mais au moins je les connais
But at least I know them

Donc ils ne sont pas si forts
So they're not so strong
Tu cherches tes rêves au paradis
You look for your dreams in heaven

Mais qu'est-ce que tu es censé faire
But what the hell are you supposed to do

Quand ils deviennent réalité?
When they come true?
Eh bien, il y a un an de ma vie dans ces chansons
Well there's one year of my life in these songs

Et certains d'entre eux vous concernent
And some of them are about you

Maintenant je sais que je ne peux pas
Now I know there's no way I can…
Eh bien, il y a un an de ma vie dans ces chansons
Well there's one year of my life in these songs

Et certains d'entre eux vous concernent
And some of them are about you

Maintenant je sais qu'il n'y a aucun moyen que je puisse écrire ces torts
Now I know there's no way I can write those wrongs

Crois moi
Believe me

Je ne mentirais pas tu as blessé ma fierté
I would not lie you've hurt my pride

Et je suppose qu'il y a une route sans toi
And I guess there's a road without you
Mais tu as dit une fois
But you once said

Il y a un moyen de revenir pour chaque homme
There's a way back for every man

Me voici donc
So here I am

Les gens ne changent pas, me voici
Don't people change, here I am

Est-il trop tard pour réessayer
Is it too late to try again

 

THIERRY

Voir les commentaires

Publié le 28 Juin 2020

On continue à se promener dans le répertoire de George Michael avec 4 nouvelles participations/témoignages sur 4 titres différents que je vous laisse découvrir aujourd’hui avec Hermann (France), Olga (USA), Cendrine (France) et Teresa (Royaume Uni).

Bonne lecture et merci encore à tous ! 

Bonjour pour moi c'est Last Christmas, qui m'a le plus marqué, et ce depuis sa sortie.
Je suis certainement une des doyennes des fans, et ce qui me rapproche de notre George, c' est que le 26 juin j'aurai 70 ans.
Mon mari m'avait promis que pour mon anniversaire nous allions nous rendre à Londres, ou assister à un concert, malheureusement le destin en a décidé autrement.
Last Christmas a été le plus beau Noël de chaque année, sauf celui de 2016.

HERMANN

The song, One More Try, holds a special place in my heart because it's the song I truly believe George has chosen through which to communicate with me. I know it sounds crazy, but since he passed I have experienced a handful of unexplainable incidents, which I don't consider mere coincidences, where this song has appeared to me when I was having conflicting feelings about some aspect of his life. I have always felt it was George reaching out asking me to give him One More Try and not give up on him like I did many years before.

The lyrics,

When you were just a stranger
And I was at your feet
I didn't feel the danger
Now I feel the heat

take me back to when I first saw George in a WHAM! video as a teenage girl. He caught my attention immediately and I remember thinking that I had never seen a guy like him before. There was something different about him which made me fall for him right away. I saw no harm in having a crush on this beautiful boy, but then FAITH happened and something changed. Practically overnight, he was no longer this vibrant youth, but had become a man. He was so masculine, mysterious and sexual. And the feelings I was having were no longer that of a teenage girl, but were much deeper. They were those of a young woman truly attracted to a man. Right then and there, I knew I had to protect my heart because these feelings were not safe when it came to him. I could not allow myself to become completely immersed in them or him because it would only mean heartbreak. The lyrics which define this moment for me are,

So I don't want to learn to
Hold you, touch you
Think that you're mine

I had to distance myself from those feelings as well as from him because there was no doubt

I'm looking out for angels
Just trying to find some peace

with myself and the whole situation. Yes, I let him go because I could not bear the thought of living with that kind of pain and not being worthy of him.

So the years went by and I hardly heard anything about him, but when I did it would peak my interest and looking back now, it always made me happy to know he was still there. And then on Christmas Day 2016, I read on social media that he had passed away and my first thought was, "NO, NOT GEORGE MICHAEL!!" I did not want to accept he was gone. I did not want it to be true. In that moment, I lost my youth forever.

Seeing that he had died at a relatively young age, I wanted to know if he had been ill in the last years of his life. This is where my journey into discovering his life story began. I read, watched, and listened to anything I could about him, but a TV interview he gave in 1987 made me see a side to him I never knew existed. He was charming, personable, intelligent, eloquent, witty and, as always, gorgeous. He became relatable and human to me and those feelings I once had had resurfaced again, but his time for the person he was and not for that image of the man in the leather jacket. I could no longer deny them and they were fittingly telling me,

Now I think it's time
That you let me know
So if you love me
Say you love me

I finally admitted to myself and to him that I loved him and always had and always will, but it came at a price. The heartache and pain I so desperately wanted to avoid became inevitable at losing him forever.

My story isn't as compelling or touching as others, but in 2016 I was struggling with depression and loneliness, even considering giving up on everything, when he entered my life again in the saddest way possible. He helped me get through that difficult period of time in my life by listening to his music, learning about his life and connecting with his fanbase. He was there for me when no one else was; an angel in disguise. I terribly regret not having appreciated him for who he truly was all those years before and that I never saw him perform live, but when

I'm so cold
Inside
Maybe just one more try

I know he's always there to comfort me in the "WORDS" he left behind which show his heart and share the best of him.

OLGA Traduction ICI
 

Merci encore d'être le trait d'union entre ses fans et cet immense artiste et exceptionnelle personne qu'était George Michael
Merci de nous offrir une tribune pour exprimer toute l'admiration et l'affection que nous lui portons malgré sa disparition. 
Difficile de choisir des paroles tant l'ensemble d'entre elles font écho avec bien des moments de nos vies. Difficile de choisir des paroles alors que la voix de George est une extraordinaire caisse de résonance et donne toute sa dimension aux mots qui composent ses chansons. 
Pour autant, la chanson
December Song (I dreamed of Christmas) cristallise pour moi beaucoup de sentiments et de messages. "There was always Christmas time. To Wipe the year away. I dreamed of Christmas. Yes, I dreamed like you. Merry Christmas. Merry Christmas. May your every New year dream come true". Ces mots décrivent parfaitement la magie de Noël, une trêve, une parenthèse quelles que soient les circonstances. Noël transcende tout et fait oublier l'espace d'un instant toutes les peines, toutes les souffrances, Noël apporte l'espoir de lendemains qui chantent. "I could believe in peace on earth". Cette chanson mêle lucidité et espoir. 
Et pourtant les "Noël" se suivent et se ressemblent, toujours les mêmes espoirs déçus mais toujours la même euphorie à l'arrivée des fêtes : "Sweet december song. When Snow would fall upon my bed White sugar from Jesus". 
Comme George, j'ai toujours aimé Noël et pourtant j'aurais pu avoir une bonne raison de détester cette fête. 22/12/92, 2ème jour de la semaine, 22h22, le téléphone retentit alors que nous emballons nos derniers cadeaux, ma grand-mère vient de rendre son dernier souffle à seulement 65 ans, j'ai 17 ans. C'est un choc immense... son cœur s'est arrêté de battre subitement. Elle rejoint sa dernière demeure le 26 décembre. Depuis presque 30 ans, Noël est empreint de joie et de tristesse. Que dire de ce 25 décembre 2016, de ce 25 décembre 2019....encore des larmes. 
Et pourtant, j'appréhende chaque année Noël avec la même émotion. Aujourd'hui, Décember song représente pour moi l'idée que je me fais de Noël - la magie opère : j'entends la voix de velours de George et vois cet enfant qui se blottit sur les genoux de sa maman qui lui caresse tendrement la tempe. Noël, ses illusions, ses espoirs, sa douceur et le réconfort d'une mère, meilleur rempart contre les épreuves de la vie. Cette image prend tout son sens quand on connaît l'attachement que George avait pour sa maman. Et depuis 2016, cette scène, d'une beauté infinie, apparaît comme une prémonition : un enfant s'abandonne à sa maman un matin de Noël et semble remettre sa vie entre ses mains. Elle l'accueille avec tout son amour. Le temps est comme suspendu : C'est la magie de Noël. 
CENDRINE

Thank you for this wonderful competition. I have so enjoyed reading the lyrics of George's songs and what they mean to everyone. George is such a big part of my life and I (like all of us) love and miss him so much.

For me it is "Waiting for that Day".  I have loved it since I first heard this song and saw him explain on The South Bank Show how he composed and recorded this. Over the years It has come to mean different things to me at different times in my life.  

When I was young someone really hurt me, I was trying to get over them and the words rang so true.

I just sit here on this mountain thinking to myself
You're a fool boy (in my head I sang girl)
Why don't you go down
Find somebody
Find somebody else
Oh my memory serves me far too well

Also sometimes I feel that I have not fulfilled all my dreams in life due to events beyond my control

Don't you know that
The years will come and go
Some of us will change our lives
Some of us still have nothing to show
Nothing baby but memories

Like everyone I have had to face seeing people I love become unwell and when I get scared and know I have to be there for them, I sing in my head

C'mon  now
I've got to be strong now

And since we lost our lovely George it has taken on a new meaning.  The last time I saw him was at the Royal Albert Hall for Symphonia on the 29th September 2012.  He sang this song that night and it was so special, so joyous everyone was up dancing and George was getting us to sing along.  The Royal Albert Hall was a sea of dancing happy faces and was filled with love and joy.  He left the stage that night saying "Take care of yourselves, see you next time"

There never was a next time for me to see him, but I treasure the memories of that night,  So now when I miss him as we all do the following words come into my head

Come back
Come back to me darling
I miss your Smile

We all miss his wonderful smile so much, but then I hear him sing

C'mon now
I've got to be strong now

He has given us so much with his wonderful music and he will be in our hearts always and forever loved.

TERESA Traduction ICI
 

Voir les commentaires

Publié le 27 Juin 2020

Le 18 éme article consacré à vos mots sur les chansons de George Michael met à l'honneur deux titres déjà évoqués : JESUS TO A CHILD (Christine-France, Karine-France, Tania-Russie, Niamh-Ecosse)   et FATHER FIGURE (Laurence-France, Marine-Irlande

CONCOURS LIVRES WORDS * VOS MOTS * 18 *

George Michael is the best singer ever, all his songs have probably affected so many at 1 time r a other. Listening 2 that wonderful voice and looking into them eyes, u r drawn into watching him.
My song lyrics are from Father Figure
I will be your father figure, put your tiny hands in mine
I will b your preacher teacher anything you have in mind
I will b ur father figure, I have had enough of crime
I'll be the  one that loves u till the end of time

I really could use George as my father figure as I am in need of it. The thought of his hand reaching out for mine I no everything is going to b ok. With George with me I can accomplish anything. I could learn everything from him for the type of person he is. His kindness, caring and thoughts for others is unbelievable. It is heartbreaking 2 no that he is not hear anymore. But through his music, I will love him 2 the end of time. He was in my heart at the beginning of his career and he will always be In my heart forever

MARINA Traduction ICI 

Le titre de George qui me fait frissonner plus que les autres (mais c'est vraiment un choix difficile) est «father figure»: « Pose ta petite main dans la mienne, je serai tout ce que tu voudras, je serai le seul à t'aimer jusqu'à la fin des temps» Même si je suis comblée, avec une belle famille et un travail intéressant, George m'apparaît dans cette chanson comme LA personne qui m'a toujours accompagnée dans les moments de la vie heureux ou tristes, insouciants ou compliqués. J'ai souvent ce morceau en tête, et ça me fait plaisir de répéter ces petites phrases pour moi-même, dans la voiture, quand je cuisine...ça veut dire que George est là pour moi, il m'enveloppe de son amour inconditionnel et je sais que je pourrai toujours compter sur lui. Maintenant il est devenu ma bonne étoile, comme lui je ne crois pas en une religion, seulement à celle du coeur, j'aime penser que de là où il est avec sa maman, Mélanie chérie et Anselmo, il me tend toujours la main pour que je la pose dans la sienne, comme le ferait mon papa adoré...

LAURENCE

CONCOURS LIVRES WORDS * VOS MOTS * 18 *

I am Tatiana, I am an old school fan. My first CD was George's compilation of the best hits by the 2000 year. I am from Vladimir, Russia. I don't have such a big aspiration to win a book of "Words" but it's very important for me just to be heard by his dear soul which is up above and to put my modest share into this splash of souls' scincerety to show one more time how and why he was loved.
Life is a little more turbulent as George said in one of his performances, but it still goes on and "Jesus To A Child" lines are the most coherent and understandable to my destiny and love now, as never they were ever for me before. Yesterday I opened the twitter and felt a very strong desire just to write about my favourite lines from Yog. Yesterday thoughts evoked in me such a feeling to share my thoughts about "Jesus To a Child". My favourite song has been always "Father Figure", but having thought about the lyrics from the point of view of serving to the mankind and its global brilliance's scale, JTAC is my favourite of all, because it' s written about me and is about my destiny, as about all the people of the same sort of making.
The lyrics of "Jesus To A Child" always helps people to survive their losses and pains, gives with these lines something real in their hopes to survive.
To survive all these means to get rid of all this constant pain and constant loneliness inside and that all this lines combined with music make a real wonder: the more you listen to "Jesus to a child", the more they eliminate pain and teach to get read of the deepest shyness and transform it into the pure and smart, the most powerful and positive living energy for being together, for loving, for making sence to struggle every day for it. These lines make a new man and teach to let go all the pain life evokes. Their verity and gentleness soothe constant worries and calm the soul gradually for good to live. "When you find your love, when you know it [love] holds such bliss...and the lover that I kiss is always by my side...You will always be, my love." - the words of the real son of God, who's soul loves everyone in his life and this bliss of loving inspite of the big life loss and cruelty, is the real faith which helps a human to be given a real love and powers to achieve it. Because "no one guessed, and no one ever tried" this best way not to hurt, that's why we will overcome everything and can achieve everything if we try to keep this light inside us every day.
We can talk a lot about JTAC, but everything is in that (#1): Kindness in your eyes, again you heard me cry, you smiled at me like Jesus to a child. I'm blessed, I know - the heart longs to continue with these lines.
That's my favourite song of George Michael. This song exactly changed the world, because it made it kinder. It shows a mechanism of faith to overcome. I heard it first in my summer trip to the Caucasus's springs. All my family sat in a car and I quarrelled with them all, they left it and I was left alone in it, sad and lonely. I turned on the radio and one boy asked a DJ to put this track to congratulate his grandmother. I didn't understand words except from the refrain: "When you find your love, when you know that it exists, than the lover that you miss will come to you when there's no hope inside...You will always be my love". My greatest personal wish in this life was to find love or at least to know that it exists, and I always have believed that then the lover that I miss will come to me even when there'll be no hope inside. If to be honest, the lyrics of this song is my favourite because I can't envisage the creative work of Yog without these lines. I think, they namely are the most important, sacred and healing to people of all his poetry.
TATIANA Traduction ICI                                                       
                                                     

Lyric - “You smiled at me like Jesus to a child”
Meaning to me - in George’s documentary he created before he passed he said this perfectly described how Anselmo was to him.
And i feel like i understand the way he is feeling when my dog passed, this song comforted me. Even though it is too completely different stories, George’s lyrics always comfort me!

NIAMH

J'ai choisi "Jésus to a Child" c'est une de mes chansons préférées, il y en a tant d'autres...mais celle-ci me touche particulièrement, car en août 2015 j'ai fait la connaissance d'un belge, Frédéric, sur un site de rencontre, dès les premiers échanges j'ai ressenti quelque chose de très fort. En novembre il est venu me voir en France ce fut un véritable coup de foudre et quelques mois plus tard c'est moi qui suis allée chez lui en Belgique. 
Mais en novembre 2016, il a décidé d'arrêter notre relation, j'étais anéanti.
Je l'aime toujours et je ne cesserai jamais de l'aimer, c'est la plus belle et merveilleuse personne que j'ai jamais rencontré. 
 "For every single memory has become a part of me You will always be...My Love" 
À chaque fois que j'écoute cette chanson  je chante ces mots pour Frédéric et lui dis "My Love" en fermant les yeux et en voyant son visage...

J'ai perdu deux personnes très chères à mon cœur en 2016...en novembre l'amour de ma vie et le 25 décembre George une très belle personne dans tous les sens du terme...
Je n'arrive toujours pas à réaliser qu'il soit parti, il a rejoint sa maman chérie et Anselmo le grand amour de sa vie...

KARINE

CONCOURS LIVRES WORDS * VOS MOTS * 18 *

" Sadness in my eyes
No one guessed,well no one tried
You  smiled at me
Like Jesus to a child

Loveless and cold
With your last breath you saved my soul
You smiled at me
Like Jesus  to a child"

Cette chanson me touche beaucoup;
Le paradis a envoyé et a repris.

Quelle année 2016...

Malheureusement et oui le paradis a repris 2 êtres chers pour moi 
Mon  frère qui ne parvenait pas à se faire une place dans ce bas monde,"il était comme George "
Il a décidé de nous quitter en juillet 2016 ,me laissant bien seule,avec toutes ces questions, auxquelles je n'aurai jamais de réponse !!! .

C'est ainsi Jésus donne et puis reprend

Me voilà  seule et démunie sans armes et cette année 2016 m'enlève mon idole depuis les années 80 .
  
QUEL ACHARNEMENT 

J'espère que sous d'autres cieux plus cléments  mon frère et George ont enfin trouvé la PAIX.

CHRISTINE

Voir les commentaires

Publié le 26 Juin 2020

Le concours est maintenant terminé, les gagnants sont prévenus :) 

Nous continuons ce mois de Juin avec vos trés belles histoires sur l'importance de George Michael dans vos vies : HEAL THE PAIN avec Hélene (France), Clotilde (France), Emilie (France) puis PRAYING FOR TIME avec Magali (France), Shelby (Royaume Uni) , Catherine (Royaume Uni) et Margaux (France).

Merci encore et bonne lecture !

Choisir 1 seule chanson.... l'exercice est vraiment très difficile !!
La musique et les mots de George font tellement partie de moi depuis tellement longtemps, je pourrais citer des dizaines et dizaines de chansons qui me parlent depuis 36 ans (les siennes mais aussi certaines de ses sublimes reprises, comme « I can't make you love me » ou « Love is a losing game »)
Mais bon malgré tout j'ai réussi à faire un choix, et c'est "Heal the pain" : « Be good to yourself, cause nobody else has the power to make you happy »
Pour moi, là tout est dit, comme une synthèse globale : c'est simple, essentiel, limpide.
Une phrase, parmi tant et tant d'autres, qui me guide dans la vie.....
Bonne chance à tous !

HELENE

Bonjour ! Je m’appelle Clotilde, et suis une jeune et fière Lovely de 13 ans (et demi)!

Durant ma petite existence, George a toujours été présent, mais il a vraiment réussi à me rendre esclave de sa douce voix voluptueuse et à conquérir son énorme place dans mon cœur lors de mon année de 6e, il y a donc plus de 3 ans.

Il m’a aidée et guidée à travers les moments amers comme dans les instants inoubliables.

Choisir seulement UNE chanson parmi toutes les pièces d’orfèvrerie composant sa carrière a été pour moi comme choisir entre le sucre et le miel…

Cependant, un titre s’est réellement distingué des autres, et il s’agit de ‘Heal the Pain’.

Depuis la première fois où j’ai écouté cette chanson et chaque fois que je la réécoute, elle allège mes pensées, peut-être même seulement pendant sa durée, mais je trouve qu’elle dégage une sorte d’aura singulière de douceur, d’apaisement, et de réconfort. Elle a véritablement le pouvoir de ‘soigner la douleur’ !

Chaque mot, chaque phrase a été choisi par notre George comme s’il avait cherché à peindre un tableau, chaque élément choisi pour être parfaitement accordé aux autres, et tellement bien assorti à la mélodie, comme si chaque note accompagnant chaque phrase était essentielle pour donner un sens aux paroles.

La phrase ‘Be good to yourself, cuz nobody else has the power to make you happy’ me suit dans la vie. Elle me rend heureuse, tout simplement. J’aimerais être capable de mieux décrire mes sentiments, mais la seule émotion claire me venant à l’esprit en évoquant cette phrase est le bonheur.

Je pense sincèrement que l’humanité devrait s’ancrer ces quelques mots quelque part dans le cerveau, peut-être qu’elle serait moins triste qu’en ce moment…

Pour conclure, un dernier mot pour dire tout ce que Georgios et George (comme il aimait séparer les deux entités) me manquent, nous manquent. C’est toujours difficile de concevoir la pensée qu’ils ne reviendront pas et qu’ils ne survivent que dans leurs mélodies, leurs paroles…

J’espère que de là où il est, Yog est heureux avec sa maman, Mel et Anselmo, et qu’il rigole bien en voyant tout ce qu’il se passe d’absurde en ce moment sur Terre…

N’oubliez pas d’être ‘Bon avec vous-mêmes’, 

CLOTILDE

VERSION AVEC PAUL MC CARTNEY

Ma chanson préférée de George est « Heal the pain », plus particulièrement cette phrase « Be good to yourself cause nobody else has the power to make you happy ».

Alors pourquoi ? Pour plusieurs raisons, le fait d’être bon avec soi même fait écho avec ma devise depuis toujours : On est jamais mieux servi que par soi même. Ne laisse pas faire les autres à ta place. Débrouille toi seule.

Ensuite car personne d’autre n’a le pouvoir de te rendre heureux. Et bien là encore une autre de mes devises : Ne compte pas sur les autres car ils risquent de te décevoir.

Alors oui j’ai conscience que ma vision du monde est bien noire. Mais depuis mon enfance j’ai appris à me débrouiller seule donc ces phrases font écho à ma situation avec une résonance toute particulière. C’est pas pour rien que cette phrase est ma phrase de signature obligatoire.

Cette chanson appelle également à « guérir la douleur » comme si le fait de parler avait un effet thérapeutique. Là encore c’est juste et prouvé. Bref peut être que la communication doit faire partie intégrante dans notre mode de vie. Et que cette période du monde d’après nous permettra de nous recentrer sur nous mêmes et d’apaiser nos douleurs.

Et en plus le fait qu’elle soit la chanson d’ouverture du film Last Christmas me conforte dans mon choix de chanson. 

Bref cette chanson est une pépite, je l’adore et j’espère que vous aussi.

EMILIE

CONCOURS LIVRES WORDS * VOS MOTS * 17 *

"Evidemment, il est très difficile de choisir une chanson plutôt que les autres quand il s'agit de notre cher George, mais "Praying For Time" a, pour moi, un statut à part dans le catalogue de George Michael.

Au fil du temps, il a modifié cette chanson dans sa forme.

D'abord interprétée de façon énergique & passionnée à sa sortie, quelques années plus tard,c'est sur une musique version unplugged, complètement réorchestrée et pleine de délicatesse que George a déposé ses mots parfaitement ciselés, avant de carrément modifier les paroles lors de la tournée "Symphonica" et de revenir à une version plus entraînante.

Chaque fois que j'entends "Praying For Time", je me revois ado française, plutôt bonne en anglais, mais toujours désireuse de plus de vocabulaire et de plus de tournures de phrases à mettre à mon actif! mais aussi ado de la génération Live Aid, bombardée au 13h et à 20h, d'images d'enfants mourrant de faim en Ethiopie...

"Praying For Time" est un vrai bijou, au niveau de la musique et des paroles.

Le clip choisi par George était parfait pour ma chasse au vocabulaire!! Fond noir et paroles en blanc surgissant de nulle part.

Pour moi, il y avait 2 chansons en 1 : celle écrite par George et celle que la langue anglaise me chantait à moi, petite française...

Ce passage contenait, à la fois, le désespoir exprimé dans les paroles et une joie immense pour mes oreilles françaises assoiffées d'anglais.

Aujourd'hui encore, je savoure la qualité de ces phrases si bien tournées:

"And it's hard to love, there's so much to hate
Hanging on to hope
When there is no hope to speak of
And the wounded skies above say it's much, much too late
Well, maybe we should all be praying for time"

Mais, c'est toujours "And the wounded skies above" qui me ramène du côté sombre de "Praying For Time".

Juste 5 mots, mais tellement puissants, éloquents et désarmants...tout comme notre cher George..."

MAGALI

George's words are always inspiring but at this time 'Maybe we should all be Praying for Time' couldn't be more apt in the current Coronavirus pandemic.

CATHERINE

My name is Shelby and my special song is Praying for Time

And you cling to the things they sold you
Did you cover your eyes when they told you
That he can't come back
'Cause he has no children to come back for

It's hard to love, there's so much to hate
Hanging on to hope when there is no hope to speak of
And the wounded skies above say it's much too late
So maybe we should all be praying for time

This song has been a huge influence. First because when he sang it, all I could think of was him singing this to his mother who died from cancer and the very special bond they had. We just put my therapy dog down on Friday. She was 12-1/2 years old. She truly was a beautiful soul. Now I’m the one praying for time. I want more time with the people and pets I love. Things come and go and they’re not important. It’s the time you can’t get back with the ones you love that truly matter. That song sings to my soul. 

SHELBY Traduction ICI

Choisir une ou plusieurs phrases de la discographie de George a été d'une rare facilité tant la phrase "it's hard to love, there's so much to hate" tirée de la chanson Praying for time est une évidence pour moi.

J'ai été marquée par un drame familial à la veille de mes 5 ans, j'ai perdu mon père dans un accident de voiture. Ca a été, c'est et sera toujours une injustice incroyable pour moi... perdre un parent si jeune ne devrait pas exister!

Lorsque que j'ai entendu pour la première fois Praying for time (et l'ensemble de l'album d'ailleurs!... magistral album qu'est Listen Without Prejudice), j'ai pris une monumentale claque dans la figure.... la voix de George si puissante, si déchirante...les paroles sont d'une justesse, et tellement d'actualité..toujours d'actualité devrais-je dire plutôt!....pour moi elles ont résonné dans ma tête, dans mon âme...c'était plus un coup de cœur cette chanson mais un coup de mon cœur....
Certes, George ne parle pas spécifiquement de la perte d'un être cher mais d'injustice et là, ça a tapé dans le mille chez moi... à l'époque, j'ai cru, bêtement, naïvement, utopiquement, que cette chanson m'était adressée et plus particulièrement la fameuse phrase "it's hard to love, there's so much to hate"... effectivement c'est dur d'aimer quand il y a tant de choses à haïr/détester...

Cette fameuse injustice s'est ancrée en moi, petite, et en 2000 , je l'ai "encré" sur ma peau en me faisant tatouer cette phrase..
Ainsi, j'ai voulu rendre hommage à mon père parti trop tôt et à George pour m'avoir, en quelque sorte, sortie la tête de l'eau grâce à cet album, en général et à cette chanson, en particulier ...
Oui, cette chanson m'a aidé à ne plus me focaliser sur cette foutue injustice, à comprendre que je pouvais être plus positive, ne plus voir le verre à moitié vide....quand j'écoute Praying for time, j'ai toujours une pensée pour mon papa mais, maintenant également pour George car là aussi....quelle injustice d'être parti si tôt......

MARGAUX

Voir les commentaires

Publié le 25 Juin 2020

Encore une année de plus qui nous amène à la date d'anniversaire de George Michael, qui aurait eu 57 ans aujourd’hui ...

Il manque vraiment, tellement, énormément.

Je suis sure qu'il aurait été très présent dans cette période particulière pour aider et soutenir, sans aucun doute. 

Ce mois-ci , le mois de son anniversaire de naissance, le blog a été entre vos mains pour évoquer vos histoires personnelles liées à votre artiste préféré, dans le cadre d'un concours où j'ai le grand plaisir de vous faire gagner 5 petits livre WORDS, introuvables aujourd’hui, donc rares et précieux.

Vous avez été présents tous les jours, pour partager des souvenirs très personnels et souvent très émouvants. Je tiens à vous remercier d'avoir "joué le jeu" d'une si belle manière.

D'ailleurs, je continuerai à publier jusqu'à la fin du mois vos participations.

Je voudrais moi aussi partager avec vous un souvenir personnel lié au titre FREEDOM!'90 :

Ce n'est pas forcément ma chanson préférée mais plutôt une de mes préférées, car il est difficile de choisir ... mais les paroles sont tellement liées à ce qu'a vécu, enduré George tout au long de sa carrière que j'en ai une affection particulière. Elle est devenue un hymne pour énormément de gens, qui se sont reconnus dans sa signification.

Cette chanson, je l'ai entendu à Las Vegas le 26 Décembre 2016. Avec le décalage horaire, j'ai appris en temps réel via les réseaux sociaux, via des messages et des mails, la disparition tragique de mon artiste favori mais je n'y ai pas cru , tant que le communiqué officiel n'était pas publié.

Beaucoup de mal à y croire car à Las Vegas, cela a été très peu évoqué ... et puis, dans la journée, en me promenant, j'ai entendu FREEDOM!'90 et là j'ai réalisé, les larmes ont coulé, c'était réel.

Et maintenant passons à quelque chose de plus joyeux !

Le tirage au sort a désigné les 5 heureux gagnants  :

Félicitations à Carole B , Magali P. et Carole D. pour la France, Ceri MG (UK) et Lisette (Netherlands) pour l'international.

Surveillez votre boite aux lettres :)

Voir les commentaires

Publié le 24 Juin 2020

Le premier article publié dans le cadre de ce concours était dédié au magnifique titre de George Michael A DIFFERENT CORNER. Le seizieme l'est aussi :)

Vous avez été nombreuses et nombreux à le choisir dans le cadre de vos histoires personnelles.

Alors je laisse la parole à Anne (France), Christelle (Belgique), Danielle (Belgique), Linda (Belgique) et Anne Sophie (France) et faisons nous plaisir en revoyant différentes versions de ce titre !

Bonne chance ! les gagnants seront annoncés demain!

« If I could, I would, I swear... » ces mots sont liés à moi pour toujours, grande fan de George depuis le début, je l’écoutais en boucle à la maison, ma mère s’est arrêtée un jour sur « different corner » qui passait à la tv.
Elle était amoureuse de ce morceau ( et de George je pense )chaque fois que les premières notes commençaient, elle me disait: oooooh comme c’est beau et elle restait figée devant.
Elle est partie bien trop tôt et lui aussi, et maintenant chaque fois que cette chanson commence je vois George et maman en toile de fond, et oui : si je pouvais, je voudrais vous ramener, je le jure!😢

CHRISTELLE

Je souhaite participer à ce concours qui met en jeu un cadeau exceptionnel, un véritable trésor !.

Mon choix se porte sur :

"You are the only one to stop my tears" (A different corner)

Il est très difficile de choisir un souvenir particulier, puisque George est présent à chaque moment de ma vie, dans des souvenirs plus ou moins douloureux et dans les beaux également.
George est un "médicament", il me console, il m'apaise, me fait sourire.
Tout en lui était exceptionnel : sa beauté, sa générosité et cette voix... la voix d'un ange, qui me fait tant de bien.

Je souhaite bonne chance à tous les lovelies !

Et aussi, je tiens tout particulièrement à vous remercier, Frédérique, de nous informer des évènements actuels, et de tout partager avec nous. Nous en avons tellement besoin.

Merci !

ANNE SOPHIE

Heureuse de pouvoir partager ces impressions... Ma chanson "A different corner".
I would promise you all of my live
but to lose you, would cut like a knife....
Cette chanson m'envahit d'émotion dès la première note, et ce à chaque fois que je l'écoute. Je vis son histoire à fond...
Impossible de rester insensible face un tel talent... Texte magnifique et mélodie parfaitement adaptée.
Lorsque George l'interprétait en concert, toute l'assemblée était émue.
MERCI George pour tant de bonheur partagé. You are the Best...

DANIELLE

J'ai su immédiatement quelle chanson était "la mienne" même si j'en aime tellement de George.
A different corner m'accompagne depuis sa sortie, cette chanson, c'est tellement mon histoire, que j'aurais pu croire que George l'avait écrite pour moi... rien d'étonnant finalement, il savait tellement traduire en musique les sentiments des gens. J'ai pleuré des centaines de fois en l'écoutant, elle me bouleverse et me bouleversera toujours. J'en aime toutes les versions, les live... J'écoute ses chansons tous les jours, en travaillant, dans le train en rentrant.. je passe sur spotify et dans ma bibliothèque je mets lecture aléatoire, tous ses albums sont ainsi mélangés et je ne sais jamais quelle chanson sera la suivante mais quoi que je fasse, quand elle passe j'arrête mes activités et je l'écoute de la première à la dernière parole. Il disait lui-même qu'il devait se concentrer quand il la chantait pour ne pas se laisser submerger par l'émotion, et comme ça se comprend.
Ecrire une telle chanson si jeune, ressentir, comprendre et partager ses sentiments avec nous, il n'était pas normal, un cœur pur, un ange, notre ange pour toujours.
Merci à lui....

LINDA

‌Pour moi, c'est "A Different Corner".
A l'époque, je vivais des moments très difficiles avec la maladie puis le décès de mon grand-père. Je l'écoutais tous les jours en pleurant mais ce titre m'a permis de ne pas sombrer.
Cette chanson même si elle me rappelle cette période douloureuse sera toujours pour moi celle qui me lie à George Michael.
"You are the only one to stop my tears "
Il n'y a que la voix de George qui puisse apaiser mes peurs, mes peines, il a été un compagnon de route dans ma vie et le restera jusqu'au bout........

ANNE

Voir les commentaires