Articles avec #interviews-citations tag

Publié le 19 Décembre 2010

rits-photo-gm-dc.jpgGeorge: Je pense que le probléme à notre époque, dans cette situation (le retour de David Cassidy) est que tant que la musique que tu mets sur tes paroles, ou ce que tu chantes est à l'évidence non commerciale, personne n'a rien à foutre de ce que tu chantes.

David: Je suis d'accord.

George: Je pense que c'est encore plus vrai maintenant qu'il y a 10 ans.Il faut savoir ce que l'on veut .

David: Je veux retrouver le succés. Je ne le ferai pas sinon. Je comprends l'implication qu'il faut mettre dans ce métier. Ca tient en deux mots, c'est la musique et maintenant c'est le business, ce que nous faisons toi et moi.

 

George: Je trouve incroyable de pouvoir écrire de façon si personnelle, maisRITZ_03.jpgquand cela devient un tube, j'oublie quasiment pourquoi je l'ai écrit. C'est marrant comme le public et le succés d'un disque peuvent te prendre les choses.

David: oui parce que c'est le ressentiment, opposé au vécu que tu as exprimé quand tu l'as écrit. Je dois y revenir à chaque fois que j'interpréte, pour que la chanson soit vraie pour moi.

George: Je peux retrouver cela sur scéne. J'ai réalisé que je ne chantais plus par rapport à du vécu, mais que je chantais un tube. Quand je retrouve les émotions, je suis beaucoup trop impliqué et ma voix commence à me lacher car mon esprit prend le dessus et je perds le contrôle. Il faut arriver à trouver un juste équilibre entre les deux.

 

George: J'ai souvent pensé à l'idée de sortir de l'exposition publique de ce que nous faisons, la décision de sortir de la lumière ...

David: J'ai fait cela - trés sévérement!

George: et dire "Bon je vais faire des disques, mais je ne vais pas faire toutes les conneries qui vont avec"

David: tu ne peux pas

George: Si, tu peux - tu peux faire des disques, mais sans attendre qu'ils se vendent dans les mêmes proportions. Y a-t-il eu un moment où tu t'es dit "je l'ai vraiment loupé?" c'est fascinant pour moi. A chaque fois que ça devient trop pour moi et que je n'apprécie pas de faire partie de la vie de tout le monde, je me pose intérieurement la question de savoir que serait ma réaction dans deux ans si je n'avait pas été dans les journaux l'année précédente...

 

dollar.jpgGeorge: Nous sommes en 1985 et tout est question d'argent.C'est une réalité. Quand les billets verts sont devant eux, ils les prennent. C'est beaucoup plus comme cela en Amérique. La derniére fois que les choses étaient vraiment séduisantes, c'est quand j'avais 13 ans. Aprés, il n'y a plus eu de respect pour les riches. Et tout à coup, je suis une figure de proue de cela et je SUIS riche...

David: Tu dois faire avec et c'est une tache difficile, comme pour moi. Car la plupart de nos amis et les personnes avec qui nous avons grandi ne sont pas devenus des popstars et ne sont pas célèbres et d'une certaine façon, c'est embarrassant pour nous et j'ai toujours minimisé ma fortune. Je vis dans un environnement simple, je ne suis pas quelqu'un d'extravagant. J'aime m'habiller et m'amuser.

George: (riant) je ne vois pas de médaillons en or.

George: Je sais ce que c'est, tu vois je n'avais pas un penny. Je devais nettoyer les fenêtres si je voulais avoir un peu d'argent! mais mes parents vivaient dans une grande maison, mon pére avait une grosse voiture alors l'histoire des 10 pennys par semaine ...

David: Je pensais que l'interview était dans l'autre sens mais c'est moi qui vais te poser une question : que fais tu de ton argent ?

George: Ce que je fais - je gagne beaucoup d'argent - (riant) tu sais ça va live-aid.jpgvraiment intéresser Ritzparce qu'ils aiment ce type de trucs - j'en garde une partie et pour ma conscience, je donne pour diverses causes, comme l'Ethiopie.

David: Es tu satisfait de le faire?

George: Je le fais pour soulager ma conscience et parce que je culpabilise. Mais en même temps, je pense que je suis dans une position privilégiée pour faire quelque chose, entre autre donner beaucoup d'argent sans que cela fasse un trou dans mon compte bancaire. Mon succés améne d'autres succés dans d'autres domaines. Je crois que c'est pour cela que beaucoup de popstars le font...

David: Je crois que tout le monde apprécie cela. Honnêtement, je crois que tu es perçu comme quelqu'un qui a une conscience.

George: cette interview prend le sens inverse maintenant, nous devrions faire attention.

David: Oui tu as raison. Je me tais.

George: OK, que fais tu avec ton argent, DAVID ?

David: (riant) c'est fantastique qu'à 21 ans, tu vives toujours chez tes parents...

George : Plus maintenant, j'ai déménagé. C'est au 47...

David: C'est fantastique que tu puisses conserver ton mode de vie et rester toi-même. Tu es probablement le même qu'à tes débuts. je me rappelle quand j'avais la vingtaine et que j'étais très riche et malheureux. Tu gagnes plus d'argent que tu n'aurais imaginé - de l'argent que les gens essayent en permanence de te voler -

 

George: Je me souviens de la première fois où Andrew et moi sommes allés à New York. J'étais complètement paranoïaque les deux premiers jours mais le troisième, je commençais à me sentir chez moi et plus détendu. J'ai dit à Andrew:C'est super ici et je ne comprends pas de quoi j'avais peur" et quelqu'un a été poignardé devant notre hôtel!gm-ar-appollo-1985.jpg

David: Tu prends ça en pleine figure

George: J'ai vu Harlem il y a quelques semaines parce que nous avons joué à l'Apollo, et je n'avais jamais été dans une rue où il n'y avait pas un seul visage blanc autre que le mien et tout cela de l'arrière de mon véhicule..

David: tu ne t'es pas senti en sécurité parce que l'on nous a dit qu'on doit être terrifié par cela.

George: J'ai le sentiment très fort qu'il ne doit pas y avoir de ghettos. Il n'y en pas besoin; C'est ce que je pensais à l'arrière de cette voiture. J'ai été émerveillé de l'accueil chaleureux  que j'ai reçu en faisant partie des quelques blancs présent à cette soirée ! ca m'a mis KO!

 

Un grand merçi à Jane, créatrice du site http://davidcassidyfansite.com/HomePage.html qui a réussi à dénicher à ma demande cette interview.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 15 Décembre 2010

RITZ_01_title.jpgC’était en Juillet 1985 et pour le numéro 100 du magazine anglais RITZ Newspaper que George Michael a endossé le rôle de journaliste pour interviewer David Cassidy à l'occasion de la sortie de son album "Romance".

Agé alors de 22 ans, et une année avant le mythique concert d’adieu de Wham !, il venait de collaborer avec le chanteur américain en faisant les chœurs sur son single « The Last kiss ».

A réécouter via ce petit lecteur pour le plaisir des oreilles :)


Il est impressionnant de lire que déjà, à 22 ans, George avait une idée bien précise du « star-system »,de ses conséquences et …de ses contraintes.
Voici la traduction de sa préface à cette interview :

RITZ_02.jpg"J'ai rencontré David Cassidy pour la première fois dans un des restaurants les plus prestigieux de Londres. Le diner avait été arrangé par notre éditeur mutuel DICK LEAHY, qui m'avait dit que David pensait sérieusement à faire son retour.(c'est un mot horrible, mais au moins il a une connotation de confiance, ce qui est indispensable quand on s'atelle à une tâche aussi importante). A ce moment là, j'avais beaucoup de mal à gérer ma propre situation par rapport à l'exposition publique.Par conséquent, je ne voyais pas de raison à ce qu'un artiste qui avait connu la folie des années 70, (qui était quand même un phénoméne énorme par rapport aux scénes d'hystérie d'aujourd'hui)ait envie de renouer avec l'industrie du disque. J'étais aussi curieux de découvrir comment un homme lancé dans ce ridicule métier au tout jeune age de 18 ans (il a toujours l'air trés jeune non ?) et soumis à toutes ses aberrations pendant six ans, a apparemment conservé son EQUILIBRE MENTAL.

Heureusement pour lui et quelque peu encourageant pour moi, DAVID CASSIDY apparait comme un homme équilibré et heureux.L'effet de ses six ans, quelquefois trés visibles, sont inoffensifs, même engageants et aprés tout, c'est un Américain.

DAVID et moi nous sommes revus plusieurs fois aprés cette première rencontre et cette interview, nous sommes devenus amis et je pense que je peux affirmer en toute confiance, qu'en tant qu'être humain, être DAVID CASSIDY, est sans probléme."

 

 david-cassidy-3.jpgCASSIDYMICHAEL026c.JPG

 

Tout en posant des questions, c'est George Michael lui même qui se dévoile: les sujets principaux sont la musique et le business qui va avec,les deux hommes se questionnent mutuellement et naturellement sur leurs expériences dans le métier .

 

A suivre : morceaux choisis de l'interview ...

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 8 Novembre 2010

georgeross415.jpgC'est en ces termes que Jonathan Ross a fait l'éloge de George Michael dans un essai écrit pour promouvoir la sortie de l'album FAITH remasterisé le 31 Janvier 2011.

"C'est un homme fort, viril, qui n'a pas honte d'être gay, qui montre qu'un comportement homosexuel n'est  pas forcément efféminé. Il est sans compromis, jusqu'à l'extrême, pour rester lui-même."

"J'ai de l'admiration pour son talent, du respect pour son courage face à la presse qui essaye de diminuer ou détruire ceux qui sont différents et rien d'autre que de l'amour pour tout ce qu'il est."

 

source: the evening standard

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 11 Octobre 2010

Ce sont les mots qu'a prononcé George Michael aujourdhui.

Il a donné une mini conférence de presse devant sa maison de Highgate, face à tous les journalistes et paparazzi qui attendaient ...

 11-OCTOBRE-LONDRES.jpgLa pop star George Michael a dit qu'il voulait prendre un nouveau départ aprés être sorti de prison.

Le chanteur de 47 ans a dit qu'il était fantastique d'être libre, qu'il voulait arrêter d'échapper à la presse maintenant qu'il avait quitté la prison de Highpoint. Il s'est adressé aux reporters : " je viens ici de mon plein gré pour que vous réalisiez que je souhaite prendre un nouveau départ, je vais essayer de ne plus vous fuir, vous allez en avoir marre de me voir "

Je veux dire merci à tous ceux qui m'ont soutenu, c'est trés stimulant.

En rejoignant la porte de sa maison, il a conclu en plaisantant :"au fait, j'ai une trés bonne idée pour une chanson... mais rien à voir avec la prison."

 

Source : The press association

 

 

Source Youtube : Itnnews 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 4 Octobre 2010

Dans un communiqué de presse publié dans le sérieux Telegraph , George Michael tient à rassurer sa famille, ses amis et ses fans sur ses conditions de vie en prison ..Il parle et c'est rassurant !

 

george-michael-image-2-101809011" C'est dans le but de rassurer ma famille, mes amis et mes fans, car je suis au-dessus du ramassis de bétises que je peux lire jour aprés jour, que je me dois de répondre, même si je serai de retour à la maison bientôt.

Alors croyez moi quand je vous dis que depuis trois semaines, il n'y a pas eu de larmes, d'anxiété, pas de mauvais traitement, rien de plus qu'une nuit sans sommeil."

"Au contraire je suis traité comme tout le monde par les autres détenus ainsi que par le personnel, à part bien sur quelques sur "quelques gars qui me laissent gagner au billard" !

"Je passe la plupart de mon temps à lire les milliers de lettres et cartes de soutien que je reçois du monde entier, je promets de les remercier par de la nouvelle musique aussi vite que je le pourrai. Quant au Sunday Mirror, ils vont avoir trés vite des nouvelles de mes avocats." 

 

Le communiqué se termine par "with love, as always, George Michael".

 

http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/celebritynews/8040236/George-Michael-insists-he-is-getting-no-special-treatment-in-prison.html

http://www.femalefirst.co.uk/music/musicnews/George+Michael-85543.html

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 27 Septembre 2010

BIG-ISSUE.jpgThe Big Issue est un journal anglais vendu dans la rue par des sans abris et écrit par des journalistes professionnels.

 

George Michael a, à plusieurs reprises et à des moments cruciaux de sa carrière, accordé à ce journal caritatif des interviews exclusives gratuitement, contribuant ainsi encore une fois à aider les nécessiteux.

 

Aujourdhui le journal remet George Michael en couverture et  titre " Notre camarade George ".

 

Il offre également sur son site internet le téléchargement de toutes ces interviews (1996, 2004, 2006 et 2009) exclusives de George Michael.

 

Un beau geste en retour...  

 

http://www.bigissue.com/news.php?newsid=63

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 14 Juillet 2010

in-his-own-words.jpgDernier article de la série des citations de George Michael issues du livre "in his own words" de Nigel Goodall.

 

 

 

 

1987

wham-.jpg- Je ne pense pas que mon passage en solo ait été meilleur ou pire. C'est juste différent. La plupart des gens pensait qu'aprés la séparation de Wham! ce serait la chute, mais je suis particulierement heureux de la direction que prend ma carrière. La musique est une passion qui me prend 24 heures sur 24.

- Aprés la séparation de Wham! tout le monde attendait des choses meilleures pour moi. Mais je ne regrette pas cette cassure. Je m'étais préparé au fait que Wham! allait se terminer. Pendant les deux dernières années, Wham! était beaucoup plus MON affaire, alors ce n'était pas si effrayant. La pression est sur Andrew maintenant. Il travaille sur un album et je l'ai prévenu. C'est tout à fait naturel que le public soit sceptique sur son travail. Il va les surprendre, parce que sa musique est beaucoup mieux que ce que les gens peuvent penser.

 

 

 

1989

- Aprés mes années avec Wham! je sentais que je devais en sortir et prouver que je pouvais avoir du succés avec un album en solo. Le prochain album sera plus doux, plus relax et plus acoustique et surement moins agressif commercialement.

 

1990

gm-madonna.jpg- A la fin de Wham! j'avais besoin d'un nouveau challenge. Je me suis lancé le défi d'atteindre le niveau américain aux côtés de Madonna et Michael Jackson. C'était mon but. Et une fois arrivé dans cette position, j'ai réalisé que ce n'était pas vraiment mon ... ça ne m'apporterait rien. Je peux dire honnêtement que la plus grande partie de l'année 1988 a été un vrai cauchemar pour moi.

- Peut-être que mes jours les plus sombres sont arrivés aprés la fin de Wham! j'étais à fond dans l'alcool, et un peu de drogue aussi. Je ne prenais pas de cocaïne et je n'en prends toujours pas. Pendant un moment j'ai pris de l'Ecstasy quand ce n'était pas trés répandu ici. Je l'ai pris parce que ça me donnait l'impression que tout était fabuleux.

Ca ne l'était pas, bien sur.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 13 Juin 2010

"Enfin, je voudrais remercier le public le plus patient dans l'histoire de la musique pop, pour avoir attendu. Encore."

George Michael (livret album Patience)

105.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 30 Mai 2010

--> Suite des citations à théme de George Michael issues du livre "In his own words" de Nigel Goodall. Puisque le sujet s'y prête et que j'ai pu remarqué votre intéret sur certaines photos, notamment sur l'article "l'homme", cet article aura une tournure plutot ... sexy ...

b082ov4.jpg deargm11.jpg gm54.jpg gm-20hands-20behind-20head-20with-20white-20shirt-20open.jpg n704317571_285943_7900.jpg

 

1987

  - J'ai rattrapé le temps perdu parce que j'ai eu peu de relations sexuelles quand j'étais adolescent. Peu de gens étaient attirés par moi et ceux qui l'étaient, étaient pratiquement toujours moches.

gm-20dancing-20on-20stage.jpg- Il est impossible d'avoir une relation qui marche quand vous couchez à droite et à gauche. Dans ma situation, je rencontre beaucoup de femmes qui ne sont pas classiques. Elles jouent sur le pire aspect du caractére des hommes. Elles veulent vous posséder et profiter d'être associé à une star. J'ai été utilisé comme cela et ça fait mal.Mais j'ai compris trés vite. C'est le genre de choses que l'on ne met pas des années à comprendre. Si je parais vieux pour mon âge, tant mieux parce que j'ai fait des erreurs et que je vais profiter du reste de ma vie sans les refaire.

Parce que j'ai approché tellement de femmes qui n'avait aucune fierté, j'admire celles qui sont dignes, qui ont du respect pour elles-mêmes et pour leur sexualité.

 

 

1988 

Copenhagen300808-5.jpg- Je n'ai rien à cacher, je ne suis pas gay. 

- Je trouve difficile de partager mon espace avec quelqu'un d'autre. Mais,finalement, ca se fera quand j'aimerai quelqu'un suffisamment pour sacrifier cet espace. 

- Je crois que si l'on couche avec beaucoup de filles, cela n'apporte rien , en tant que qu'être humain. Ma relation avec Kathy m'a beaucoup changé. J'ai muri, je suis devenu plus direct et plus positif. Je peux me concentrer plus sur ma carriére et les choses qui sont importantes pour moi, sans être distrait parce que je cherche quelque chose.

 

1990

- Maintenant je suis tellement conscient d'être une cible. Les femmes ne sont pas la cible, je suis la cible. Ce n'est pas un sentiment plaisant pour moi. Andrew n'en a rien à faire, il adore ça!

- Je peux être intéressé aprés avoir échangé quelques regards dans une piéce mais c'est différent quand quelqu'un apparait et vous fait des propositions. Ce n'est pas une attitude trés masculine - apparemment la plupart des hommes sont à l'aise avec l'idée de chasser -

ctc3ou8.jpg- Il n'y a aucune combinaison sexuelle que j'ai jamais trouvé mauvaise. J'ai eu tellement d'amis - qu'ils soient bisexuels, gay ou hétéro - peu m'importe. De toute façon, ce que font deux personnes dans un lit ne devraient concerner personne d'autre qu'eux.

- Je ne crois pas forcément au coup de foudre, mais je crois au pouvoir de l'attirance et à ce que cela peut vous faire. Même aujourd'hui, je pourrai avoir le même probléme. C'est pourquoi, en terme d'amitié, les gens qui m'attirent doivent être honnêtes et détachés.

 

1991

gm86.jpg

 

- Il est facile d'avoir du sexe dans ma position. Il n'y a pas de probléme.

 

- Je dois être vraiment convaincu que quelqu'un ait envie de coucher avec moi et non pas avec la personne qu'il pense que je suis. Je n'ai pas profité de mon statut depuis un moment - l'idée ne m'attire plus . Au début de la célébrité, j'ai été avec beaucoup plus de gens qu'avant, maintenant j'ai vraiment besoin d'être convaincu que quelqu'un ait envie de coucher avec moi la premiere fois. Les gens ne restent pas avec vous toute leur vie parce que vous êtes une pop star. Vous savez quand quelqu'un est amoureux de vous.

 

 

 

 

 

 

Pour rester dans le ton, je vous propose de revoir un extrait d'un des concerts ou George a été pour moi le plus sexy, le plus resplendissant, le plus épanoui : Rock in Rio avec "Back to life" posté sur Youtube par Pintinhasib et une prestation trés hot...

sexygm.jpg OPRAH-207a.JPG Snap3.jpg Chicago09072008-15.jpg

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 25 Mai 2010

L'actualité étant toujours aussi calme, je continue la série des citations de George Michael, traduites et extraites du livre "in his own words" de Nigel Goodall.

 

5f1f605568ba.jpg1986 - Je ne suis pas une Madonna ou un Boy George.Je ne suis pas un artiste spontanément, du matin au soir. Des gens comme eux le sont. Les gens semblent penser que nous sommes et que nous devons être quelque chose d'une grande importance, même en dehors de la scéne, ou quelque chose de trés glamour. Je pense que les gens font cette erreur parce que sur scéne et dans les videos, nous devenons des acteurs. Apparemment, nous sommes de bons acteurs, parce que les gens croient qu'il y a quelque chose de plus grand que la vie pour nous. Mais ce n'est pas le cas.

 

1987 - J'aspire vraiment à être un homme ordinaire. J'étais devenu paranoiaque à l'idée de rencontrer quelqu'un pour la 1ere fois, m'inquiétant de savoir si il voulait me connaitre pour qui je suis et non pas pour ce que je suis.Puis, une nuit, je me suis complétement saoulé et tout est sorti. C'était comme un exorcisme. Le lendemain matin, je me suis levé et je me sentais bien. Maintenant, j'ai réalisé que je dois être reconnaissant pour ce que j'ai et que l'herbe n'est pas aussi verte ailleurs.Mais si je n'étais pas passé par cette période, je ne serai pas si heureux aujourdhui.

 

WHAMBLOGJUINB.jpg1988 -  J'ai revu le clip de "wake me up before you go-go" récemment et je me suis dit : "Putain, qu'est ce que c'est que ce truc? qu'est ce que j'essayais de prouver?" Je n'ai jamais été su si dans mon public, quelqu'un aimait ce look. Quand nous avons débuté Wham! en jeans et en cuir, tout était vraiment ambigu parce que nous étions deux mecs et que nous avions un fort soutien de la part de la communauté gay. Tout mon personnage a toujours été assez ambigu de toute façon.

 

deargm900ci5.jpg1990 - Au départ, j'ai aimé l'idée d'être un objet sexuel, la vie en tant qu'idole a été une distraction pendant 6 ans. A la fin, j'ai compris qu'être désirable pour beaucoup de gens, n'était pas la chose la plus importante au monde.

- Je ne ferai plus ni interviews ni videos dans un futur proche. Je me retire de la promotion et de la vente. Parce que c'est bien ce que sont les interviews, de la pure vente. J'arrête parce que je viens de réaliser que cela me rend malheureux. La personne que j'étais quand j'ai commencé n'est pas la même personne que celle que je suis maintenant. C'est difficile à expliquer... mais au moment où les gens grandissent, je n'ai pas pu. Je suis passé de l'école au statut de pop star, ce qui n'est pas la vraie vie et j'ai grandi beaucoup plus tard, seulement ces trois dernières années. Maintenant je comprends que je ne veux plus me vendre et pas seulement ça, je ne veux plus être visible. J'aime toujours faire de la musique et je veux toujours que les gens aiment ma musique. Mais je veux qu'il l'aime pour ce qu'elle est. Je ne suis pas excessivement inquiet sur le fait de vendre des millions et des millions d'albums.

 

sonia5.jpg1991 - Ecoutez, Mike Tyson a été soupconné d'être homosexuel, pourquoi pas moi?

- Je n'ai jamais trouvé de rapport entre les grecs et moi, à part d'être aussi poilu qu'eux..

 

1993 - Je suis parfaitement conscient du degré d'importance de la sexualité dans ma carrière mais honnêtement je ne pense pas que j'ai créé quelque chose pour la vendre. Je crois que j'ai fait ce que je faisais à ce moment là en tant qu'être humain et que je l'ai mis en images. Quand j'ai tourné le clip de Faith, c'était rééellement le look que j'avais quand je sortais de chez moi. Quand je ne ressemblais plus à ça dans la vraie vie, je n'avais plus ce look dans mes videos non plus. Ce que je veux dire, c'est que je suis conscient de l'importance de mon image mais je ne l'ai pas fabriqué - j'avais le look que je voulais en tant qu'homme jeune, je ne l'ai pas inventé pour mon public plus que pour moi.

- Je crois que j'ai radicalement changé mon image physique quand j'ai enregistré le duo live avec Elton. C'était vraiment une performance non sexuelle.

- Superstar est un terme trés étrange. Il ne qualifie rien du tout. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 13 Mai 2010

gm-piscine-1.jpg1987 - "Je suis trés critique et pragmatique sur moi-même.Parfois je souhaiterai avoir plus d'instinct mais je mets tous les aspects les plus libres de ma personnalité dans ma musique. Je suis probablement trop vieux pour mon âge mais je suis heureux d'avoir grandi vite parce que cela signifie que je pourrai profiter plus du reste de ma vie"

 

1988 - " Je me moque de ce que les gens disent, je n'ai pas honte de mon mode de vie"

 

1990 - "Je n'ai jamais élevé la voix sur qui que ce soit durant la tournée entiere. Je n'ai jamais repris quelqu'un. Nous avions un des membres dans la tournée qui s'était bourré de  cocaine pendant plusieurs nuits et il ne pouvait pas jouer, je ne lui ai jamais dit un mot. Le pire que j'ai pu lui dire, c'était que je lui faisais confiance pour que cela n'arrive plus."

 -"J'ai toujours eu le sentiment que je ne vivrai pas une longue vie - même si il n'y a pas de problemes cardiaques dans ma famille ou quoi que ce soit."

-"Au travail, je suis sans aucun doute autoritaire. Je ne peux pas m'en empêcher. Mais à l'extérieur, je ne dis à personne ce qu'il a à faire."

- "Tout le monde a une vie sexuelle, et en gros, elle est pareille pour tous. Je rigole quand je vois ce qui est imprimé sur moi, mais parfois ça me rend malade."

-"Je pense que le probléme principal est que je suis extremement méfiant par rapport aux personnes que je rencontre. La chose la plus intelligente à faire serait d'essayer d'ignorer ce sentiment, mais quand la suspicion est là, il est difficile de s'en débarasser. Je ne rencontre plus grand monde maintenant."

 

1991- "Je suis assez auto-destructeur et cela occasionne beaucoup de douleur."

 gm-piscine-2.jpg

1994- "Je ne suis pas arrogant mais j'ai une grande confiance en moi et je suis reellement trés optimiste.

- "Je crois que j'avais perdu le contrôle. Il était terrifiant de comprendre que je m'éloignais des gens et en particulier de mes plus proches amis."

 

Merci au GMF pour ces deux photos de George, qui étaient inédites pour moi..

Extraits du livre "in his own words" de Nigell Goodall

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations

Publié le 3 Mai 2010

1.jpg1986 - "Mon ambition pour le futur est plus d'écrire des chansons que de les interpréter. Je me considere comme un interpréte et un auteur. C'est ce pour quoi je suis doué,et c'est la raison pour laquelle nous avons eu du succés. Toutes les autres choses qui sont liées avec le fait d'être une pop star ne m'intéressent pas."

1987 - "Un jour va arriver où ce que je fais ne sera plus ce que veut mon public.J'espere que je le verrai arriver. Je pense qu'il y aura un moment ou je ne pourrais pas égaler ce que j'ai fait precedemment.Cela arrive à tous les artistes et ma façon de m'y préparer, enfin ce que j'espere, c'est qu'à ce moment là, il y aura d'autres possibilités. J'espere que ça se fera en douceur car je vois tant de gens s'écrouler et c'est terrifiant pour quelqu'un dans ma position."

1988 - "Je déteste partir en tournée. Je fais constamment le show, je sais que tous les artistes majeurs doivent faire une tournée mondiale au moins une fois dans leur carrière. Mais je sais aussi que dès que j'aurai terminé celle-ci en Novembre, je n'aurai vraiment plus envie de recommencer. "

1988 - "Je pensais avoir un public complètement différent sur cette tournée, je m'attendais à moins de cris et ce n'est pas ce que j'ai eu, alors peut-être que j'ai en fait beaucoup côté torride pour m'en accomoder. Je ne trouve pas cela choquant. Si j'étais un gars regardant mon show, je trouverais ça marrant.Si je voyais quelqu'un d'autre se la péter autant, je trouverais ça marrant aussi. je pensais que c'était drôle:c'est ce qui fait qu'on regarde Mick Jagger, ou Prince. Je n'attends pas des critiques qu'ils dissocient ce personnage de moi en tant que personne parce qu'ils ne le font pas. Ils pensent juste "p..... de branleur à la grosse tête".Mais c'est difficile pour moi de penser aux répercussions quand je vois comme le public rentre dedans.C'est trés marrant à la fin du concert quand je suis dos au public et que j'enleve mon bouson trés lentement et la foule devient completement folle . C'est tellement drôle! vraiment! Et pas seulement les filles, si vous regardez les garçons à ce moment là ils crient "yeh! vas y ! " C'est un vrai dilemme pour moi.Parce qu'il est impossible d'assimiler le gars qui fait ça avec celui du numéro suivant, qui va chanter de tout son coeur la ballade qui suit. Les gens ne sont pas préts à accepter que les deux côtés existent. Je pense que c'est pour cela que les gens sont cyniques à mon sujet. C'est une position trés enviable: avoir 24 ans, être présentable et être en même temps capable d'écrire pour un public plus agé. Les deux choses s'opposent tout le temps." 

5ef92dc629a6.jpg1989 - "Le public veut que je sois amical et sexy, et une part de moi répond à cela. mais une autre part de moi veut seulement interpréter les chansons et faire écouter ma musique. Cela va avec la contradiction entre mon image et ma musique."

1990 - "Je ne veux tout simplement pas faire des vidéos comme tout le monde.Je n'ai plus l'intention de faire de vidéos à l'avenir. Je veux juste que les gens écoutent ma musique et non pas qu'ils me regardent. Que faisez les gens il y a 15 ans avant que les vidéos n'existent ? Ils achetent toujours des disques. "

1993 - "L'idée d'écrire des thémes musicaux pour des films m'intéressent depuis longtemps. J'ai actuellement quelques morceaux de musique que je conserve en attendant le bon projet."

1993 - "Le concert en hommage à Freddie Mercury a été le seul concert de charité auquel j'ai participé depuis le Live Aid, où j'ai ressenti une totale sincérité. Ce fut probablement le moment de ma carrière dont je suis le plus fier, parce que j'ai vécu un rêve de gosse : chanter une chanson de Freddie devant 80 000 personnes."

 

Extraits du livre "in his own words" de Nigell Goodall

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Interviews-citations