Articles avec #kenny-goss tag

Publié le 28 Février 2017

Après avoir refusé plus de 300 demandes des médias, Kenny Goss a accepté de donner une interview au Dallas Morning News et télévisée via NBC5, deux mois après la disparition de son amour de 15 ans George Michael.

C'est par un appel manqué de la sœur de George, Melanie, le jour de Noël, que Kenny aurait pu apprendre la tragique nouvelle, mais il s'est dit que cela pouvait attendre ...

Avec beaucoup de sincérité, de pudeur et de respect, il revient sur sa relation avec George, la Fondation qu'ils ont créé ensemble et sa tristesse ...

INTERVIEW EMOUVANTE DE KENNY GOSS

Kenny a été en état de choc à l'annonce de la terrible nouvelle par le manager américain de George et il l'est toujours. Il lui avait fallu du temps pour "digérer" la fin de cette relation amoureuse qui avait duré de 1996 à 2011.

Il avoue que "A différent Corner" est sa chanson préférée et qu'il l'écoute toujours.

Je ne serai pas ici avec cette vie incroyable, si j'avais pris un chemin différent ...

KENNY GOSS

Il a refusé de parler de Fadi Fawaz, le coiffeur qui a été le petit ami de George pendant 4 ans. Il ne l'a jamais rencontré et ne sait rien sur lui.

Egalement pas de commentaires sur les circonstances du décès de George, qui empêchent aujourd'hui les funérailles d'avoir lieu.

Il préfère se rappeler de George, qui avait une façon de prédire les choses, qui s'avéraient justes. Par exemple, lors d'une de leur dernière conversation, celui-ci avait prédit que Donald Trump serait élu.

Est ce que tu plaisantes ? Cela n'arrivera jamais !

KENNY GOSS

Je suis désolée Chéri mais je pense vraiment que cela va arriver , lui a répondu George. (Jusqu'à sa disparition, George appelait Kenny "Darling")

La fondation continuera bien sur, parce qu'elle en a les moyens, et tant que je le voudrais, même si elle ne bénéficiera plus des largesses de George. Les donations ont d'ailleurs augmentées depuis ... Elle a le soutien des grands connaisseurs de Dallas et des amis que Kenny a connu à travers George.

Mais comme le souhaitait George "Donner est le plus important" . Une des missions de la Fondation est de rendre l'argent et d'aider les personnes. C'était le deal de George. Kenny s'émerveille du nombre de jeunes artistes que la Fondation a  déjà aidé . Il cite l'évolution de du peintre Neil Raitt en particulier.

Il a énormément de fierté, d'avoir recueilli plus de 8 millions de dollars en 5 ans pour la Fondation MTV STAYING ALIVE à travers l'évènement MTV Re:Define organisé chaque année.

L'influence de George Michael est toujours présente : Il avait présenté en 1998 (à voir dans la vidéo ci-dessous) le court métrage MTV STAYING ALIVE, qui suivait six jeunes gens atteints ou affectés par le virus du Sida. Il avait été le 1er artiste à travailler avec MTV sur le projet, donnant naissance à la Fondation du même nom.

INSTAGRAM KENNY GOSS

INSTAGRAM KENNY GOSS

Pour George, donner était obligatoire, c'était sa philosophie. Il le faisait en Angleterre et il a voulu le faire ici. Sa notoriété aidait énormément quand nous demandions de donner. Il n'a jamais compris cela. Il faisait d'énormes chèques. Il a donné des dizaines de millions de livres à des associations caritatives. Il était gêné, presque honteux, de sa célébrité, d'où son besoin de donner si abondamment.

KENNY GOSS

Et pourtant, l'argent était un sujet avec lequel George ne souhaitait pas perdre de temps. Ils avaient des avis différents sur la taille de leurs maisons : George les préférait plus petites. George était casanier et aimait bien rester en Angleterre chez lui. Il adorait les chiens, une passion qu'il a fait découvrir à Kenny.

Kenny se rappelle avec humour de George se moquant des Cds qu'il avait dans sa voiture, juste après qu'ils se soient rencontrés. Il avait Shania Twain and Celine Dion mais rien de lui :)

Kenny aimait les longues conversations qu'ils avaient avec leurs amis de longue date, animées et se terminant par des arguments britanniques comiques.

Et le plus surprenant était , pour une pop star si séduisante aux clips sexy, de ne pas avoir conscience de son apparence ...

POUR KENNY GOSS

Notre séparation s'est faite comme elle devait se faire. Nous n'étions pas en colère l'un contre l'autre.

KENNY GOSS

Kenny parle chaleureusement du père de George, Jack, de sa mére Leslie, une anglaise aux "valeurs fantastiques que George aimait plus que tout et de ses deux extraordinaires sœurs Yioda et Mélanie : une famille aimante qui était devenue comme la sienne.

L'humour moqueur de George envers lui-même lui manque comme cette fois, en 1998, après son arrestation dans des toilettes publiques : " La chose la plus horrible dans cette histoire est que j'ai été photographié torse nu et j'étais gros. Peut-on imaginer deux pires choses que d'être gros et gay ? "

La seule chanson qu'il veut écouter en ce moment est AMERICAN ANGEL.

Il évoque aussi "WHERE I HOPE YOU ARE" la chanson de la rupture. Il sait que dans ses relations futures, personne ne pourra remplacer George, qui après leur séparation lui a dit : " Je veux que tu rencontres quelqu'un qui t'aimera et prendra soin de toi "

 

ARTWORK PAR TRACEY EMIN

ARTWORK PAR TRACEY EMIN

George était vraiment l'amour de ma vie et je pense que j'étais aussi l'amour de sa vie.

KENNY GOSS

Voir les commentaires

Publié le 16 Septembre 2010

Tout d'abord merçi à tous pour vos nombreux messages de soutien postés sur le blog .

Je ne rapporterai pas ici tous les détails scabreux que l'on peut lire dans les tabloids ... surement inventés pour la majorité pour faire la une des journaux ...

Je souhaite juste aujourdhui mettre une photo qui fait réellement plaisir et qui va un peu trancher avec l'ambiance de ces dernières heures .

Kenny Goss de retour à Highgate aprés avoir rendu sa 1ere visite à George Michael et qui offre malgré tout un timide sourire aux photographes présents.

http://www.dailymail.co.uk

kenny-goss-16-sept.jpg

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Kenny-Goss

Publié le 31 Juillet 2009

Quelques photos de Kenny Goss de sortie à Londres le 28 ou 29 Juillet dernier, accompagné de Tracey Emin.
Tous les deux ont assisté à la piéce de théatre "Calendar girls" dans le West end.

   

http://www.rexfeatures.com/search/?kw=george+michael&iso=GBR&viah=Y&lkw=&stk=N&sft=&search_oldest.x=-1

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Kenny-Goss

Publié le 18 Janvier 2009


"Il y a toujours beaucoup de pression quand on agit d'une certaine façon surtout quand on est constamment exposé à l'oeil du public, parce que les gens attendent toujours de voir ce qui va se passer dans votre relation.
Etre un couple gay augmente cet effet, car nous sommes peu !
De toute façon, j'en suis conscient mais cela  n'influence pas ma façon d'être dans ma relation amoureuse.
Elle est trop importante."
Kenny Goss (Août 2007)

http://www.timeout.com/london/gay/features/3417/Kenny_Goss-interview.html

    

 

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Kenny-Goss

Publié le 11 Janvier 2009

Kenny disant à son pére qu'il était gay aurait été beaucoup plus surprenant que de rester tranquille, raconte son frére Tim. "Papa était un vétéran de la 2nde guerre mondiale et de la guerre de Corrée" Il l'aurait mal pris. Il nous a élévé trés durement. Certes, nous n'avons pas été sexuellement abusés ni même physiquement. Une part était physique mais c'était surtout psychologique. Nous n'avons tout simplement pas connu beaucoup de gentillesse de la part de notre pére, ni de notre mére. La gentillesse que j'avais dans ma vie était celle de mon frére"

" Notre pére, par exemple, ne nous a jamais dit qu'il nous aimait. Une fois, il m'a même dit" les hommes ne se disent pas ça entre eux".Mon frére avait vu dés son plus jeune âge que ce n'était pas bien et a toujours cherché à me protéger."

Une passion pour l'art
Il y a 10 ans, la société Herkimer a été vendu au groupe National Spirit, qui au début des années 2004, l'a revendu à son plus grand concurrent Varsity Spirit.Mr Goss avait pris l'habitude de faire des allers retours entre Londres et Los Angeles, mais l'année dernière, les nouveaux dirigeants lui ont suggéré qu'il passe la plus grande partie de son temps aux USA.
Alors il est parti. Il a quitté la société en Aout 2004 et n'a rien fait pendant trois mois. Il dit que son thérapeute l'a aidé à prendre une nouvelle direction, incluant sa passion:l'art et un rêve: apporter classe et sophistication à Dallas, ce dont il pensait que la ville avait besoin.
Mais plus que tout, il est fier de l'avoir fait avec son propre argent, et pas un sou de Mr Michael. "cela m'aurait blessé dans mon amour propre" dit Mr Goss.
Mr Michael, dont le nouvel album, Patience, contient 2 chansons sur son adoration pour Kenny, dit que lui et son partenaire sont des collectionneurs d'art depuis un certain temps maintenant.
"Mais le plus important" dit Mr Michael, "Kenny a passé la plupart de son temps des 10 dernières années (depuis que nous sommes ensemble) à s'occuper dans les musées et galeries d'Europe à attendre que je sorte du studio d'enregistrement- ce qui n'est pas arrivé souvent! Les gouts de Kenny sont plus éclectiques que les miens.. Mais je pense que le show de David LaChapelle était parfait pour l'ouverture de la galerie Goss. C'est evidemment un génie, et le show était à couper le souffle.
J'avais repéré sa création sur Faye Dunaway, mais je crois que c'est trop tard."
Mr Michael pense que la gallerie sera une réussite, bien aprés son ouverture éblouissante.
"J'aime Dallas" dit le chanteur "parce qu'il y a un rafraichissant manque de cynisme dans cette ville, surtout comparé à New York, Los Angeles ou même Londres. Sans arrières pensées, les gens sont chaleureux. Kenny a un groupe fabuleux de personnes qui l'entourent, et pas seulement à la galerie."

Pour Monsieur Goss, de toute façon, les problémes d'amour propre ne sont pas encore éloignés. Ils sont, en fait, tout prés, au coin de la rue, où il se trouve seul et en train de pleurer, quand il devrait être en train de siroter des martinis avec ses invités.

" je suis toujours à la moitié du curseur de l'amour propre" dit-il "Je dois dire que je suis terrifié à l'idée que ça ne marche pas. Si je devais être parent, la 1ere chose que je donnerai à mes enfants, c'est l'estime de soi. Je leur dirai qu'ils sont beaux, qu'ils sont corrects. Je crois que l'on n'a jamais trop d'estime de soi ou de confiance. Je donnerai tout pour connaitre ce sentiment... vous comprenez?"

Voilà c'était l'occasion d'en savoir un peu plus sur le compagnon de George Michael ...
La Goss galery est devenu depuis Juillet 2007 la fondation GossMichael pour partir dans une nouvelle direction : inspirer et promouvoir de jeunes artistes, attribuer des bourses d'étude, faire découvrir leur collection privée, etc ....
Le site http://www.gossmichaelfoundation.org/
Le blog http://gossmichaelfoundation.blogspot.com/

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Kenny-Goss

Publié le 10 Janvier 2009

Né à Brownwood, Kenny raconte que son pére travaillait dur.Il vendait des équipements anti-incendie pour les immeubles;sa mére était femme au foyer. Quand Kenny avait 5 ans, ils ont déménagé pour Irving, et à 12 ans, c'était Euless.

Il finit ses études secondaires à la Trinity High school, pour entrer à la faculté et intégrer l'équipe de gymnastique, et non pas celle de football, provoquant la colère de son exigeant de pére."C'était un sujet sensible dit-il et une discussion récurrente et triste".Malgré tous ses efforts, il semble qu'il n'était jamais capable de satisfaire son pére.
Malgré les difficultés à la maison, Kenny dit que ses parents étaient "des gens simples des petites villes et qu'ils faisaient de leur mieux"
Kenny termina avec un niveau universitaire d'éducation et même s'il n'a jamais eu de diplôme universitaire, il prit des cours de science politique pour  essayer de se tracer une voie.En 1982, il poursuivit sa propre carrière en tant que trés populaire soutien des cheerleaders de l'Université Nord Texas - celui qui sortait avec les plus belles filles du campus dont une Miss Texas - et il passait ses vacances dans les camps de cheerleadings de Mr Herkimer pour ensuite rejoindre sa société.
Herkie Herkimer, 79 ans, a été plus qu'un mentor pour Mr Goss. Il était aussi une légende:il inventa "the Herkie" sa propre et reconnaissable manoeuvre de cheerleading. Mr Goss est resté un de ses directeurs pendant prés de 20 ans.
Quand la société l'envoya à Los Angeles en 1988 "tout changea pour moi" dit-il "je me suis intérésse à plein de choses. J'étais un gars du Texas qui arrivait à LA et c'était "Wow!" C'est là que j'ai rencontré George, qui a eu une énorme influence sur moi pour m'ouvrir au monde"
Lui et Mr Michael se sont rencontrés chez Fred Segal, le trés trés chic rendez vous de la mode et de la beauté des célébrités. Chacun faisait la queue dans la file du restaurant quand ils entamérent une conversation.

Mr Goss dit que Mr Michael , plus que n'importe qui d'autre, l'a aidé à repousser ses sentiments de peu d'estime de lui-même.
" J'ai passé beaucoup de temps à rappeler à Kenny que nous n'avons qu'une seule chance dans la vie et que nous devons profiter de chaque minute" dit Mr Michael, par e-mail. "Et le résultat de nos succés, c'est la liberté qui va avec nos priviléges, il ne doit pas l'oublier"
Mr Michael l'a aussi dirigé vers la psychotérapie, et pendant 9 ans, il a consulté, aussi souvent que possible jusqu'à trois fois par semaine, un trés célébre psychiatre dont les clients incluent de trés grands noms du showbusiness.

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Kenny-Goss

Publié le 10 Janvier 2009

Aprés être sorti de l'université du Nord Texas,Mr Goss a été embauché chez Lawrence "Herkie" Herkimer le fournisseur du cheerleading, à 23 ans et est devenu un de ses plus talentueux vendeurs dans l'histoire de la société, ce succés faisant de lui un millionnaire.

Il a même été envoyé sur le secteur morribond de la Côte Ouest, pour en faire un des plus rentables de la société.
Et déjà, malgré cette évidente succession de réussites,Monsieur Goss admet se débattre avec son amour-propre depuis sa naissance.
Il a grandi au Texas, écrasé par des parents que lui et son frére décrivent comme alcooliques et dysfonctionnels, aucun d'entre eux n'ayant reconnu son homosexualité ou même rencontré son partenaire.Sa mére est décédée d'un cancer en 2000.Son pére d'une seconde congestion cérébrale fin 2003, quelques jours aprés sa tentative de suicide par balle,devant sa maison, selon le rapport de police de la ville.
Peu aprés cela, Kenny décida d'intégrer l'établissement Meadows en Arizona, pour ce qui était devenu une dépendance aux somniféres.
" Je me sentais tellement coupable" dit-il en grande partie "pour ne pas avoir eu de relations avec cet homme qui avait tenté de se suicider".
Faisant des allers retours entre l'Angleterre et les Etats Unis, passant à travers les fuseaux horaires, "mon addiction a augmenté progressivement" dit-il. Jusqu'au point, dans le but de s'endormir, à tripler les doses, prenant les médicaments prescrits par son docteur augmentés de ceux achetés par Internet.
"J'ai passé 5 semaines au Meadows, réalisant comment et pourquoi j'en étais arrivé là. Et la vérité c'est que, je faisais des retours en arrière.
Mais c'est quelque chose que les privilèges peuvent vous procurer, les moyens de s'en sortir. Et je me sens privilégié, trés privilégié."

Kenny raconte que sa vie a changé radicalement il y a une vingtaine d'années quand finalement,il a réalisé ce dont il se doutait depuis longtemps:qu'il était gay.

"mon frére et moi sommes trés proches" dit-il."il a été un des premiers à savoir"
Mais quand est venu le moment de le dire à ses parents, ou de leur présenter l'amour de sa vie, ce n'était pas la peine d'y penser.
"c'était le gros éléphant rose au milieu de la piéce" dit-il " c'était une des choses que tout le monde savait mais dont personne n'osait parler"
Même aprés leur mort, Kenny est réticent pour parler de ses parents. Pas son jeune frére Tim, 43 ans, un des plus célébres avocats de Dallas et le père d'une petite fille de 11 ans. Tim dit, que sans la présence de Kenny, son enfance aurait été insupportable.
"je frissonne rien qu'en pensant à ce que je serai devenu si je n'avais pas eu un seul bon parent" dit Tim "et pour moi, ce parent a été Kenny. Il était là à tous les instants pour me protéger. mais ce qui est triste, c'est que lui n'avait personne pour le protéger. Il était livré à lui-même."
A suivre ...

Voir les commentaires

Rédigé par Frédérique

Publié dans #Kenny-Goss