Revue de presse aprés le concert de Chicago

Publié le 13 Juillet 2008

Un article parmi tant d'autres que je vous laisse apprécier :
http://www.suntimes.com/entertainment/1049383,CST-FTR-george10.article

"I think it's time I stopped the show/There's something deep inside of me/There's someone I forgot to be."

Merci Dieu ce ne sont que des mots que George Michael a chanté Mercredi soir.

Il a arrêté sa prestation au United center pour un entracte de 20 minutes mais nous aurions pu utiliser un respirateur aprés la 1ere heure du concert donné à Chicago dans le cadre de sa tournée célébrant ses 25 ans de carrière dans la musique.

Ses 45 ans vétus d'une veste noire, de jeans noirs et de lunettes nous promettaient:"ce soir, je vais bouger mes fesses juste pour vous" avant d'attaquer "hard day".

Sa voix était au top.

Il retourna en bondissant dans "faith" et continua à couvrir l'immense scéne high tech de long en large (qui s'étendait jusqu'au milieu de la salle) montée pour cette tournée, dont il a parlé d'être la dernière.

A la fin de la soirée, il n'y a personne qu'il avait oublié d'être.

Il était le magnifique mec de la discothéque avec qui toutes les filles et une partie des garçons voulaient faire la fête, celui qui en jette plein la vue, vous fait bondir de votre siège et vous fait chanter.

"Allez Chicago! vous savez que vous en avez envie" a-t-il dit sachant bien que nous n'avions pas besoin d'encouragements pour "careless whisper".

A travers l'écran et grâce à quelques mouvements de danse, il est redevenu le jeune de Wham! à travers les images de clips du groupe, pendant que l'homme d'aujourdhui chantait "I'm your man"

Lui, accompagné de 6 choristes, communiait pour une version gospel de "one more try" suivie d'une reprise de "the first time ever i saw your face"

Il fut de l'époque  jazz avec une partie comprenant une reprise de "feeling good" tirée de la série Eli Stone et accompagnée par les images de la magnifique Dita Von Teese, puis "Roxanne" et "kissing a fool".

Puis il est revenu à la manière club, et a félicité la Cour suprême de Californie qui autorise les mariages gays avant d'interpréter "Amazing" et "Outside".

2 rappels plus tard, George nous excitait avec Freedom 90 , toujours aussi sexy qu'il était dans les années 90.





Rédigé par Frédérique

Publié dans #25-LIVE-TOUR-USA

Commenter cet article

Gm 25/08/2008 20:23

C'est vraiment agréable de savoir qu'il est aussi exceptionnel sur scène et que tout le monde puisse voir son talent...

bab 14/07/2008 19:48

ah ben ça fais plaisir à lire...mais je ne doute pas qu'il soit fantastique sur scène....

Ann- Mary 13/07/2008 22:28

L'espoir fait vivre, et la reconnaissance donne l'envie de poursuivre...
Continuez George ... pas de plus beau cadeau pour votre public que votre voix et votre personnalité
Quelques phrases:
Soif d'apprendre: je me sais désemparé si je rencontre un être humain de qui je ne puis apprendre quelque chose . George Herbert Palmer ( 1842-1933) USA
Toutes les sortes de différences non cruelles forment un tout unique.
J'ai également fais une vidéo à ce sujet disponible sur youtube: George Michael et Robbie williams